VESOUL (CFA) - PARIS SG: 0-1
But : Giuly (16e)
Humiliés par Lorient (0-3) lors de la dernière journée de Ligue 1, les Parisiens avaient fait de ce huitième de finale de Coupe de France face à Vesoul une question d'orgueil avec en point de mire une victoire impérative après une triste série de quatre défaites. Et le Paris-SG a rempli sa mission. Ni plus, ni moins.
Solides et réalistes, les coéquipiers de Mevlut Erding ont fait parler leur expérience et un petit but de Ludovic Giuly après un une-deux avec Stéphane Sessegnon suffit au bonheur des joueurs de la capitale (0-1, 16e). Si les conditions difficiles et la pelouse enneigée n'ont pas favorisé le jeu, les amateurs de Vesoul n'ont jamais abdiqué et Maire, sur un missile non cadré (68e), ou Djebaïly (82e) ont failli bousculer l'édifice parisien. A défaut de briller, le PSG s'est qualifié... Et voilà déjà un motif de satisfaction pour Antoine Kombouaré.
Coupe de France
Kombouaré : "Je suis un battant"
08/02/2010 À 23:00
BOULOGNE-SUR-MER - GUINGAMP (L2) : 1-0
But : Cuvillier (60e)
Véritable duel de mal classés entre Boulogne-sur-Mer, 19e de Ligue 1, et Guingamp, englué au 18e rang de Ligue 2, ce huitième de finale de Coupe de France sentait la poudre pour deux équipes en quête de confiance et qui espéraient bien sauver leur saison par un bon parcours en Coupe. Et la logique sportive a été respectée puisque Boulogne-sur-Mer, plus affûté et plus réaliste, n'a pas tremblé pour éliminer le tenant du titre sur le plus petit des scores (1-0).
Dominateurs dans le jeu, les Nordistes ont eu bien du mal à prendre en défaut le bloc guingampais et il a fallu attendre l'heure de jeu et un exploit personnel d'Alexandre Cuvillier (60e, 1-0) pour que les troupes de Laurent Guyot prennent enfin l'avantage. Si Guingamp peut regretter d'abandonner son titre dès les huitièmes de finale, la victoire boulonnaise ne souffre d'aucune contestation et c'est une vraie bouffée d'oxygène pour le stade de la Libération qui attendait un but de ses protégés depuis le six décembre dernier.
BEAUVAIS (NAT) - SOCHAUX: 1-4
Buts : Canales (43e s.p) pour Beauvais, Martin (14e, 28e), Maurice-Belay (55e s.p) et Mikari (83e) pour Sochaux
Sochaux s'est facilement qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en étrillant avec réalisme Beauvais, club de National, 4 à 1, mardi en 8e de finale. Les Sochaliens, en pleine confiance, ont enchaîné un sixième match sans défaite et retrouvent les quarts de finale de l'épreuve, stade de la compétition qu'ils n'avaient plus atteint depuis 2007, année où ils ont remporté le trophée. Beauvais, pour sa part, va désormais pouvoir se concentrer sur le championnat de National où le club picard navigue en milieu de tableau (10e), mais avec trois matches en retard à disputer.
Dans leur stade Pierre-Brisson, les Beauvaisiens ont payé cher leurs errements défensifs. Marvin Martin, débarrassé de tout marquage, a ouvert le score dès la 14e minute, bien servi par un Ideye très actif sur son côté gauche. Le même s'offrait un doublé à la 28e, sur une action similaire. Côté picard, Valero et Nguema se sont procurés des occasions en début de match et l'espoir restait intact avant la pause, puisque Canales réduisait la marque sur penalty (1-2, 44e). Plus expérimentés et supérieurs techniquement, les Doubistes ont creusé l'écart en seconde période, grâce à Maurice-Belay sur penalty (55e) puis Mikari en fin de match (83e).
QUEVILLY (CFA) - RENNES : 0-1
But : Beaugrard (44e)
LIRE AUSSI : Quevilly, quelle folie !
Coupe de France
Programme des 8e de finale
27/01/2010 À 20:28
Coupe de France
Papin nommé à la tête de la commission de la Coupe de France
20/09/2014 À 10:32