Le profil parfait

Sans faire trop de bruit, Montpellier est l'une des équipes qui compte cette saison. La formation héraultaise est actuellement sixième du championnat et a désormais le FC Nantes dans le viseur, seulement trois points devant. Eliminé en demi-finale de la Coupe de la ligue, le MHSC ne néglige aucune compétition. Sa défense hermétique au diable, la deuxième de Ligue 1, tient la cadence grâce à un bloc ultra compact. Et les résultats suivent.
Depuis début novembre, la Paillade n'a connu qu'un seul véritable faux pas, contre Metz en championnat. Soit seulement trois défaites lors de ses 18 derniers matches toutes compétitions confondues, et pas n'importe où : à Paris (Ligue 1) et à Monaco (Coupe de la Ligue). Certes, Montpellier ne gagne pas toujours et compte avec 10 matches nuls le plus gros total du championnat avec Angers. En Coupe, la manière n'a pas toujours été au rendez-vous, en témoignent les frayeurs contre Pontarlier (qualification aux tirs au but) et Lorient (4-3 après avoir été mené deux fois). Mais l'équipe de Michel Der Zakarian est d'une impressionnante constance et sait résister aux gros.
Ligue 1
Fragilisé, Lyon ne digère pas ses 3 expulsions : "On n'avait aucune raison de se faire agresser"
02/05/2021 À 22:51
Lyon a d'ailleurs déjà payé pour voir avec un cinglant 4-1 reçu à la Mosson en Coupe de la Ligue mi-décembre. En Ligue 1, le MHSC avait réussi à accrocher le nul à Lyon (0-0), il est vrai privé alors de son dépositaire Nabil Fékir. Ce mercredi, ne soyez pas surpris si plusieurs révélations individuelles (Mukiele, Skhiri, Aguilar, Mbenza…) ont à cœur de se montrer contre un cador hexagonal. Et de faire de Montpellier la bête noire de l'OL, déjà en perte de confiance ces deux dernières semaines.

La joie des joueurs de Montpellier contre Toulouse.

Crédit: Getty Images

Le tableau parfait

Au-delà de ses performances, le club sudiste pourrait bien bénéficier d'un petit coup de pouce nécessaire aux longues épopées. Il n'a pas eu à affronter jusque-là de clubs de Ligue 1 pour atteindre les huitièmes de finale (National 3 puis Ligue 2). Et le tableau pourrait être des plus dégagés en cas de succès ce mercredi contre Lyon. Il ne resterait plus alors que le PSG et l'OM comme clubs encore en lice et mieux placés en championnat cette saison.
Derrière, ce n'est pas le désert. Mais pas non plus la bousculade. Aucune autre équipe du Top 10 actuel de Ligue 1 n'est encore en lice. Si tous les pensionnaires de l'élite font respecter la hiérarchie, il ne resterait plus alors que Caen (11e), Strasbourg (14e), et Troyes (19e) comme prétendants en quarts. Et rien n'exclut une possible déconvenue à ce tour pour les autres clubs de Ligue 1. Le parcours n'en serait alors que plus dégagé pour le club montpelliérain pour une Coupe au long cours.

L'hommage parfait

Une perspective qui aurait certainement fait frétiller Louis Nicollin. L'emblématique président du MHSC n'est plus en tribunes pour soutenir, surveiller, engueuler (rayez la mention inutile) ses ouailles. Mais les Héraultais ont toujours leur défunt dirigeant bien en tête. Parce que la Coupe de France, c'était un peu sa Coupe. Celle qui avait vu les premiers frissons de la Paillade en 1980, quand, alors en 2e division, elle avait fait tomber les immenses Verts de Platini en quart de finale. Celle qui avait fait danser un Nicollin ivre de bonheur sur la pelouse du Parc des princes, après le sacre des siens en 1990, le premier titre de l'histoire du club.
Les hauts comme les bas, la tension des matches à rallonge, les histoires improbables et superbes… Toute cette magie de la compétition qui faisait tant vibrer "Loulou". "On y pense toujours un peu. Son nom est écrit sur notre maillot. On connaissait la passion de Loulou pour les Coupes, et notamment pour la Coupe de France," rappelait le milieu de terrain Paul Lasne avant Monaco - Montpellier la semaine dernière. Quel meilleur hommage qu'un exploit face au géant parisien, au colosse du Sud marseillais, et avant cela au "cousin" Lyon, tout près de là où Nicollin a grandi ? L'histoire est trop belle pour ne pas être envisagée très sérieusement.
Ligue 1
Lyon s'accroche au podium, Monaco s'éloigne du titre : folle soirée à Louis II
02/05/2021 À 20:55
Ligue 1
Du caractère, une victoire et, quasiment, un maintien : Les Verts peuvent respirer
02/05/2021 À 16:55