AFP

Caen cartonne à Viry (0-6), Rennes passe aussi

Rennes et Caen qualifiés, la L1 se fait respecter
Par Eurosport

Le 23/01/2019 à 20:30Mis à jour Le 23/01/2019 à 21:55

COUPE DE FRANCE - Le Stade Malherbe de Caen n'a fait qu'une bouchée de Viry-Châtillon, équipe de Régional 1 (0-6) en 16es de finale de la Coupe de France. De son côté, Rennes a sorti St Pryvé St Hilaire (0-2). Orléans (L2) et Croix (N2) passent aussi.

SAINT PRYVE SAINT HILAIRE - RENNES : 0-2

Les clubs de Ligue 1 ont tenu leur rang. En déplacement sur les pelouses de Saint-Pryvé Saint-Hilaire et du petit poucet Viry-Chatillon, le Stade Rennais et le Stade Malherbe Caen ont logiquement validé leur billet pour les 8es de finale. Vainqueur autoritaire du pensionnaire de National 2 sur la pelouse stade du Grand Clos, Rennes s'en est remis à son buteur Theoson-Jordan Siebatcheu et Adrien Hunou pour valider sa qualification (0-2).

Siebatcheu a permis aux Bretons d'ouvrir le score avant la pause (0-1, 39e). Hunou a mis tout ce beau monde à l'abri quelques minutes après le retour des vestiaires (0-2, 51e). Sans victoire depuis deux rencontres – en championnat – et déjà éliminé en Coupe de la Ligue par Monaco, Rennes s'est donné un petit bol d'air frais avec ce succès.

Vidéo - Rennes a fait le job : le résumé de sa victoire face à Saint-Pryvé Saint-Hilaire

02:30

VIRY-CHÂTILLON - CAEN : 0-6

Pour Caen aussi la Coupe de France a eu des effets de médicament. Auteur d'un carton sur la pelouse de Viry-Chatillon, pensionnaire de Régional 1, et petit poucet de ces seizièmes de finale, le SMC s'est évité un gros mal de crâne. Rapidement aux commandes, le club normand a déroulé tout au long de la rencontre.

Yacine Bammou a ouvert le score (0-1, 5e), avant que Saif-Eddine Khaoui ne s'offre un doublé avant la pause (0-2, 13e, 0-3, 30e). Malik Tchokounté (79e), Adama Mbengue (88e) et Jad Mouaddib (90e) ont marqué les trois derniers buts normands.

Vidéo - Caen s'est baladé à Viry-Châtillon : les six buts du SMC en vidéo

02:00

Sur le papier, une division d’écart les séparait. Mais sur le terrain, les deux formations de Marignane Gignac (N1) et de l’IC Croix (N2) ont toutes deux été incapables de se créer de véritables occasions, se heurtant à des blocs compacts ou manquant leurs derniers gestes. Etant donné la physionomie du match, l’issue n’aurait pu être différente qu’une séance de tirs au but.

Et cette dernière était mal embarquée pour Croix, voyant son avant-centre manquer la première tentative. Finalement, les pensionnaires de National 2, bien aidés par deux manqués consécutifs des locaux, se qualifient au bout du suspense pour les huitièmes de finales de la Coupe de France. Et peuvent espérer tomber une un "gros" afin d’y marquer leur empreinte.

Vidéo - Marignane-Gignac - Croix : le résumé du match

02:28

BERGERAC – ORLEANS : 2-3 (ap)

Orléans s’est fait peur. Alors que le club du Loiret, pensionnaire de Ligue 2, pensait avoir fait le plus difficile en menant deux buts à zéro grâce à des réalisations de Joseph Lopy (51e) et Gaëtan Perrin (78e), la pelouse de Gaston-Simounet de Bergerac a bien failli rejoindre la liste de ces petits stades à histoire en Coupe de France. Mais en cinq minutes, tout a changé.

En revenant au score par Pinto, le club de National 2 s’est vu pousser des ailes. Jusqu’à enchaîner offensives sur offensives pour égaliser sur la toute dernière action du match par l’intermédiaire de Gomez (90e+4), poussant les professionnels d’Orléans en prolongations. Mais ces derniers, bien aidés par une meilleure préparation physique, ont su faire valoir leur rang en reprenant l’avantage grâce à Maxime D’Arpino (99e). La montagne était alors trop haute pour Bergerac, qui arrête sa belle route en 16es.

Vidéo - Orléans a mis le temps : le résumé de sa victoire à Bergerac

03:07
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0