AFP

Coupe de France - Caen élimine Bastia aux tirs au but en huitièmes de finale (2-2, 3-5 tab)

Caen s'est fait une belle frayeur

Le 05/02/2019 à 23:51Mis à jour Le 06/02/2019 à 02:00

COUPE DE FRANCE - Le Petit Poucet n'est plus. Héroïque devant son public du Stade Armand Cesari, le Sporting Club bastiais a été éliminé aux tirs au but par le Stade Malherbe Caen, mardi soir, en huitièmes de finale de la compétition (2-2, 3-5 tab). Aux commandes de la rencontre, le club normand s'est fait une belle frayeur face au pensionnaire de National 3.

La belle aventure s’arrête là pour Bastia. Seul club de National 3 encore en lice, le Sporting a été éliminé aux tirs au but par Caen (2-2, 3-5 t.a.b.) lors des huitièmes de finale de la Coupe de France, mardi soir. Malik Tchokounté (4e) et Casimir Ninga (94e) avaient marqué pour les Normands, les Corses ayant recollé à deux reprises grâce à Louis Poggi (70e) et Benjamin Santelli (117e). En difficulté en Ligue 1 (17e), Malherbe s’offre une petite bouffée d’air frais et rejoint Dijon, Nantes et Orléans, autres formations déjà qualifiées pour les quarts.

Sevré de grands rendez-vous depuis que Bastia est tombé dans l’anonymat du National 3, le stade Armand-Cesari était copieusement garni mardi soir, à l’occasion de la réception de Caen. Le public corse était prompt à s’enflammer, mais les visiteurs ont rapidement refroidi l’ambiance. D’une tête imparable, Malik Tchokounté a propulsé le ballon au fond des filets (0-1, 4e), permettant ainsi aux Caennais de prendre l’avantage. Les joueurs de Fabien Mercadal ont ensuite géré sans trop souffrir jusqu’à la pause, face à des Bastiais volontaires mais trop imprécis en attaque.

Vidéo - Entre le Petit Poucet Bastia et Caen, c’était montagnes russes et fin cruelle

02:40

Christophe Vincent était inspiré et Caen l'a payé cher

Le Sporting a démarré le second acte avec beaucoup d’envie et de détermination, dans le sillage d’un Christophe Vincent omniprésent. Naoufal Mesbah a chauffé les gants d’Erwin Zelazny (47e), alors que la frappe de Steve Haguy est passée de peu à côté du cadre (53e). Trop passif, le Stade Malherbe a fini par être puni puisque Louis Poggi, servi par Gilles Cioni, a égalisé d’un lob bien senti (1-1, 70e). Furiani s’est embrasé et les Corses ont logiquement poussé leurs adversaires en prolongation.

Les hommes de Stéphane Rossi ont de nouveau été cueillis à froid à l’entame de la prolongation. Auteur d’une bonne entrée en jeu, Casimir Ninga a trompé Anthony Martin d’un tir de l’extérieur du droit (1-2, 94e). Assommé, le SCB semblait avoir rendu les armes. Mais c’était sans compter sur Benjamin Santelli, qui a dévié de la tête un coup-franc parfaitement tiré par Christophe Vincent (2-2, 117e).

Revenus de nulle part, les locaux ont caressé l’espoir de faire la différence aux tirs aux but. L’arrêt d’Erwin Zelazny sur la tentative de Rahavi Kifouéti a cependant fait pencher la balance en faveur des Caennais (2-2, 3-5 t.a.b.). Sans briller, le SMC a donc assuré l'essentiel. Bastia, de son côté, est tombé avec les honneurs. Le Sporting peut maintenant se focaliser sur son autre objectif, à savoir la montée en National 2.

Vidéo - Guilbert avait régalé Armand-Cesari avec sa panenka parfaite aux tirs aux buts

00:27
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0