Getty Images

PSG - Angel Di Maria rime à nouveau avec vista

Di Maria rime à nouveau avec vista

Le 26/02/2019 à 23:50Mis à jour Le 27/02/2019 à 09:13

COUPE DE FRANCE - Un doublé et une présence déterminante dans le jeu : Angel Di Maria a rappelé qu'il était de retour au meilleur de sa forme lors de ce quart de finale contre Dijon (3-0). En l'absence de Neymar et Edinson Cavani, l'Argentin, qui a connu un passage à vide fin 2018 et début 2019, a trouvé son second souffle. Au meilleur moment.

Il y a comme un air de déjà-vu. Les saisons passent et c'est toujours un peu la même chanson : Angel Di Maria connaît un passage à vide à un moment de la saison. Puis il revient en forme avant le printemps. El Fideo a remis ça durant cet exercice. Irrésistible en début de saison, l'Argentin a pourtant connu un trou d'air de près trois mois durant lesquels il est resté muet. Mais depuis la fin du mois de janvier, il a trouvé son second souffle. Et n'arrête plus d'être décisif.

Ce mardi en quart de finale de la Coupe de France, Di Maria a tout simplement été le grand bonhomme de la soirée. Durant ses 82 minutes sur le pré parisien, il a démontré son agilité, son aisance technique et son importance. Dans le jeu déjà. On l'a vu décrocher de son côté gauche pour proposer des solutions à ses coéquipiers. Assez libre, il a pesé de tout son poids dans l'animation offensive parisienne avec Julian Draxler pour faire mal à la défense dijonnaise. Ses fulgurances, son entente avec l’Allemand et sa finesse ont ainsi illuminé cette soirée parisienne.

Vidéo - Di Maria et Draxler ont régalé, le PSG s'est promené

02:27

Il a retrouvé son rendement de 2018

Pour donner une tout autre ampleur à sa prestation, Angel Di Maria s'est en plus chargé de finir les actions de ce PSG privé de ses serial-buteurs habituels. Son ouverture du score d'un lob parfait a ainsi rappelé l'étendue de sa palette technique et son sang-froid. Et son doublé a illustré une nouvelle fois son retour au premier plan. Car ce n'est pas forcément une surprise de le voir à la conclusion des occasions parisiennes.

En l'absence de Neymar et Edinson Cavani, blessés, Kylian Mbappé n'est pas le seul Parisien à faire gonfler ses statistiques match après match ces dernières semaines. Etincelant, Di Maria n'est pas en reste. Après ce doublé, l'ancien Madrilène est ainsi impliqué dans dix buts lors de ses neuf derniers matches, avec six réalisations et quatre caviars.

En clair, il a retrouvé son rendement de 2018, où le mot "décisif" avait rythmé son année parisienne. Au grand bonheur des champions de France. Le come-back du Di Maria flamboyant est en effet tombé à pic : quand le doute a commencé à pointer le bout de son nez pour cette équipe parisienne contrainte de se passer de deux de ses stars.

Encore une fois, l’Argentin a eu le sens du timing et a su saisir les opportunités. Mais ce retour en forme porte aussi la marque Thomas Tuchel. Le technicien allemand a fait de l'Argentin un homme de base de son système. Dès son arrivée sur le banc parisien, il n'a eu de cesse de placer l'ancien Mancunien au même niveau que Mbappé, Neymar et Cavani. Et même lorsqu'il était dans le dur, il a lui a maintenu sa confiance. Il ne le regrette pas aujourd’hui. Présent sur les deux buts parisiens face à Manchester United (0-2) et meilleur passeur de la L1 (8), Di Maria confirme qu'il est un incontournable de ce PSG.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0