Getty Images

PSG-Dijon : Le champion pour préserver son groupe (et ses stars), c'est Tuchel

Le champion pour préserver son groupe (et ses stars), c'est Tuchel

Le 25/02/2019 à 18:47Mis à jour Le 26/02/2019 à 14:04

COUPE DE FRANCE - Maître dans l'art de faire tourner son effectif, Thomas Tuchel ne devrait pas déroger à ses principes pour la réception de Dijon mardi (21h10), en quart de finale de la Coupe de France. Par rapport aux entraîneurs des grosses écuries européennes, celui du PSG est le coach qui a su le mieux limiter le temps de jeu de ses joueurs. Notamment les stars offensives.

Qui veut aller loin ménage sa monture. Le proverbe prend tout son sens à l'approche du printemps et de ses échéances qui déterminent toute une saison. Préserver est le maître mot pour tous ces entraîneurs confrontés à un impératif de résultats avec des calendriers démentiels. Un exercice d'équilibriste, en particulier pour ceux qui sont à la tête des grosses écuries encore qualifiées dans plusieurs compétitions, et notamment en Ligue des champions. Ils savent tous que la fraîcheur physique sera un argument essentiel pour pouvoir soulever les trophées en fin de saison.

De Santiago Solari à Jürgen Klopp, en passant par Ernesto Valverde, Josep Guardiola, Diego Simeone, Max Allegri, Niko Kovac ou Thomas Tuchel, ils ont tous ce défi à relever. Chacun dans son style. Chacun avec son propre mode de gestion, en fonction des joueurs dont il dispose tant d'un point de vue qualitatif que quantitatif. Chacun avec les contraintes de calendrier liées à leurs championnats respectif. Tout le monde n'est pas sur un pied d'égalité. Manchester City, l'équipe qui a disputé le plus de rencontre en Europe jusqu'ici (44), a joué dix matches de plus que le Bayern Munich.

Manchester City's Spanish manager Pep Guardiola

Manchester City's Spanish manager Pep GuardiolaGetty Images

La tâche de Josep Guardiola n'en est que plus compliquée et ses joueurs ont logiquement un temps de jeu supérieur à ceux de ses concurrents européens à ce stade de la saison. Derrière City, le Real Madrid (42) et le FC Barcelone (40), le PSG arrive en quatrième position avec 38 matches disputés, devant l'Atlético de Madrid (37), Liverpool (36), la Juventus (35) et le Bayern (34). De toutes ces équipes, la formation de Thomas Tuchel est celle qui compte le moins de joueurs avec un temps de jeu supérieur à 2000 minutes jusqu'ici, à égalité avec le Bayern.

Le nombre de joueurs au temps de jeu le plus important parmi les grandes écuries

Club Matches + de 2000 mn + de 2500 mn + de 3000 mn
Man. City 44 10 joueurs 6 joueurs 3 joueurs
Real 42 11 joueurs 6 joueurs 2 joueurs
Barça 40 11 joueurs 7 joueurs 1 joueur
PSG 38 7 joueurs 3 joueurs 0 joueur
Atlético 37 8 joueurs 4 joueurs 1 joueur
Liverpool 36 9 joueurs 7 joueurs 1 joueur
Juventus 35 10 joueurs 2 joueurs 0 joueur
Bayern 34 7 joueurs 4 joueurs 1 joueur

Derrière la Juve, le PSG est aussi le club qui a le moins de joueurs avec un temps de jeu supérieur à 2500 minutes à ce stade de la saison. Ils ne sont que trois dans ce cas au sein de l'effectif parisien : Marquinhos (2801 minutes), Thiago Silva (2725 minutes) et Angel Di Maria (2596 minutes). Ils sont déjà sept à avoir dépassé cette barre au Barça et à Liverpool, et six au Real et à Manchester City. Même le Bayern et l'Atlético de Madrid, qui ont joué moins de matches que Paris jusqu'ici, comptent davantage de joueurs à plus de 2500 minutes de temps de jeu (quatre chacun).

Le poste à préserver en priorité : les attaquants

La fraîcheur physique peut concerner l'ensemble d'un groupe, mais elle impacte certains postes plus que d'autres. Un temps de jeu important n'est pas forcément problématique pour des gardiens ou des défenseurs centraux car ils couvrent moins de terrain et sont moins amenés à réaliser des courses à haute intensité. Il peut l'être davantage pour les éléments offensifs. Ce ne sont généralement pas les joueurs les plus endurants et ils sont ainsi plus facilement usés par une répétition des efforts qui peut aussi affecter leur lucidité dans le dernier geste.

Antoine Griezmann et Karim Benzema

Antoine Griezmann et Karim BenzemaGetty Images

Préserver ses attaquants, c'est important. Mais ce n'est pas facile pour autant de se passer des joueurs qui font la différence. Karim Benzema en est le parfait exemple. Avec 3156 minutes de temps de jeu jusqu'ici, l'attaquant du Real Madrid est le joueur de champ le plus utilisé cette saison, juste derrière son coéquipier Sergio Ramos (3212 minutes). Le Français a déjà été extrêmement sollicité et le Real pourrait éventuellement le payer dans le sprint final. Mais d'autres clubs ont aussi déjà beaucoup tiré sur leurs stars offensives.

Les éléments offensifs les plus utilisés parmi les grandes écuries

Joueur Club Temps de jeu total
Karim Benzema Real 3156 minutes
Antoine Griezmann Atlético 2956 minutes
Mohamed Salah Liverpool 2919 minutes
Robert Lewandowski Bayern 2875 minutes
Cristiano Ronaldo Juventus 2836 minutes
Sadio Mané Liverpool 2814 minutes
Raheem Sterling Man. City 2797 minutes
Bernardo Silva Man. City 2797 minutes
Luis Suarez Barça 2793 minutes
Angel Di Maria PSG 2596 minutes
Roberto Firmino Liverpool 2578 minutes
Lionel Messi Barça 2571 minutes
Kylian Mbappé PSG 2470 minutes

C'est notamment le cas de l'Atlético, même si Antoine Griezmann a parmi ses nombreuses qualités celle d'être très endurant. Mais surtout de Liverpool, puisque les trois membres du trio Salah-Mané-Firmino ont déjà dépassé la barre des 2500 minutes. Guardiola a su limiter le temps de jeu global de ses attaquants compte tenu du nombre important de matches joués par City grâce à une rotation fréquente. C'est plus surprenant de voir Robert Lewandowski parmi les attaquants les plus utilisés cette saison alors que le Bayern est l'une des équipes qui a disputé le moins de matches.

Pour ce qui est de savoir préserver ses attaquants, Tuchel fait plutôt figure d'exemple à suivre. A ce stade de la saison, Angel Di Maria et Kylian Mbappé, les éléments offensifs les plus utilisés par l'entraîneur allemand, ont un temps de jeu relativement faible par rapport à ceux des autres grosses écuries européennes. Mbappé a ainsi joué quasiment 700 minutes de moins que Benzema, l'équivalent de près de huit matches, et environ 500 minutes de moins que Griezmann, soit plus de cinq matches. A l'heure des échéances clés, les attaquants parisiens seront plus frais que les autres. Ce n'est jamais un facteur à négliger.

Ligue 1, PSG, Mbappe

Ligue 1, PSG, MbappeGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0