Getty Images

Trois chocs de Ligue 1 en 16es, le PSG attend encore son adversaire Grenoble ou Strasbourg

Trois chocs de Ligue 1 en 16es, le PSG attend encore son adversaire

Le 07/01/2019 à 20:30Mis à jour Le 08/01/2019 à 08:51

COUPE DE FRANCE - Le tirage au sort des 16es de finale ont offert lundi un tirage dense pour les clubs de Ligue 1. Trois matches entre clubs de l'élite seront à l'affiche avec Amiens - Lyon, Toulouse - Reims et Saint-Etienne - Dijon. Un quatrième pourrait s'ajouter au programme avec Strasbourg (ou Grenoble) futur adversaire du tenant du titre, le Paris Saint-Germain.

Il faudra encore patienter pour avoir le droit à un énorme choc en Coupe de France. Le tirage au sort des 16es de finale lundi soir à Lille a offert un programme chargé avec trois matches entre clubs de Ligue 1 les 22 et 23 janvier prochains. L'OL devra notamment se méfier d'Amiens pour un déplacement en Picardie aux allures de piège idéal. Saint-Etienne - Dijon et Toulouse - Reims seront aussi particulièrement à suivre. Pour le Paris Saint-Germain, l'aventure reste pour le moment floue puisque le tenant du titre a hérité du vainqueur de Grenoble - Strasbourg, dernier des 32es de finale à se disputer.

Le club de Thomas Tuchel devra dans tous les cas se méfier de son prochain adversaire. Le club alsacien s'est fait un malin plaisir de contrarier les desseins parisiens ces derniers temps, avec une victoire la saison passée (2-1) à la Meinau, avant un match nul il y a quelques semaines (1-1), un des rares points laissés en route par le PSG cette saison. Quant à Grenoble, le pensionnaire du Stade des Alpes fait partie de ces clubs aux nombreux beaux parcours en Coupe de France. Outre une demi-finale en 2009, le GF38 est resté dans les mémoires pour sa qualification épique face à l'Olympique de Marseille en 32es de finale en 2015 alors qu'il n'évoluait alors qu'en CFA.

Choc des extrêmes Viry-Châtillon - Caen, derby des voisins de l'OL et l'ASSE

Ces nombreuses affiches entre les gros encore en lice font au moins quelques heureux. Noisy-le-Grand, un des deux petits Poucets se déplace ainsi à Bastia, encore il y a peu dans l'élite mais aujourd'hui en National 3, une belle occasion de pouvoir rêver à un parcours qui dure encore un peu. L'affaire sera autrement plus corsée pour l'autre pensionnaire de Régional 1, Viry-Châtillon, qui devra rééditer son exploit des 32e de finale en recevant Caen. Le club francilien a sorti Angers au tour précédent. Equipe la plus en vue de ce dernier, Andrézieux (National 2) - tombeur de l'OM dimanche - aura le droit à un autre match mémorable en vue. La ville voisine de Saint-Etienne recevra Lyon Duchère (N) pour un autre possible derby à Geoffroy-Guichard.

Vidéo - Amiens pour l'OL, choc des extrêmes et cadors en péril : le preview des 16e

01:56

Ligue 1 contre Ligue 1

Toulouse - Reims
Saint-Etienne - Dijon
Amiens - Olympique Lyonnais

Ligue 1 contre Ligue 1 ou Ligue 2

Paris Saint-Germain (L1) - Grenoble (L2) ou Strasbourg (L1)

Ligue 1 contre Ligue 2

Nancy (L2) - Guingamp (L1)
AS Monaco (L1) - FC Metz (L2)

Ligue 1 contre National

Sannois St-Gratien (N) - FC Nantes (Ligue 1)

Ligue 1 contre National 2

Saint-Pryvé St-Hilaire (N2) - Rennes (L1)
Sète (N2) - Lille (L1)

Ligue 1 contre Régional 1

Viry-Châtillon (R1) - Caen (L1)

Ligue 2 contre National 2

Vitré (N2) - Le Havre (L2)
Bergerac (N2) - Orléans (L2)

National contre National 2

Andrézieux (N2) - Lyon Duchère (N)
Villefranche/Saône (N) - Les Herbiers (N2)
Marignane Gignac (N) - Croix (N2)

National 3 contre Régional 1

Bastia (N3) - Noisy-le-Grand (R1)

Reste à jouer

16 janvier (19h15) : Grenoble (L2) - Strasbourg (L1) reporté pour terrain gelé

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0