Lyon s’est fait peur. Mais Lyon verra bien les quarts de finale de la Coupe de France. Sur la pelouse du Red Star, les hommes de Rudi Garcia ont été obligés d’aller jusqu’aux tirs au but pour valider leur billet (2-2, 4-5 aux t.a.b.). Ils avaient le match en main avec deux buts d’avance à la pause. Mais ils se sont faire joindre au cours de la deuxième période, du fait d'un relâchement coupable mais sans conséquence pour la suite. L’OL est donc le huitième et dernier qualifié après le PSG, Monaco, Angers, Montpellier, Toulouse, Rumilly et Canet.
Le coach lyonnais avait secoué les siens en conférence de presse d’avant-match. Pas sûr que son message ait été totalement entendu ce jeudi soir. Car ses joueurs ont fait preuve d’une suffisance qui aurait pu leur coûter cher. Après une première période plutôt sérieuse mais sans grosses occasions, Lyon a pourtant réussi à marquer par deux fois. Grâce à Paqueta (0-1, 28e) et Depay (0-2, 45e), qui ont tous les deux profité de deux énormes erreurs défensives adverses.
Ligue 1
Paqueta dévoile par erreur le nouveau maillot de l'OL
IL Y A 6 HEURES

Une nouvelle grosse erreur et l'offrande de Paqueta : Depay double la mise

Un quart d’heure de néant

Le capitaine néerlandais s’est même offert une balle de 3-0 dès la reprise. Mais sa frappe pas assez appuyée a été repoussée sur sa ligne par Daillet (54e). Un premier signe montrant que Lyon n’allait pas passer une fin de match aussi tranquille qu’attendu. Car les pensionnaires de National 1 ont ensuite joué leur va-tout et ont été justement récompensés de leurs efforts. Avec un premier but de Meissa Ba (1-2, 61e), puis un coup franc splendide de Roye (2-2, 74e).

Et pourtant, Roye avait poussé l'OL aux tirs au but : son coup franc magnifique en vidéo

Lyon a eu beau se réveiller dans le dernier quart d’heure. L’actuel quatrième de Ligue 1 n’a pu éviter la séance de tirs au but, au cours de laquelle les joueurs de Jean-Michel Aulas ont réalisé un sans-faute. Au contraire du Red Star, qui a vu la tentative de Michel repoussée par Pollersbeck (2-2, 4-5 aux t.a.b.). L’essentiel est là pour l’OL, qui rejoint les quarts de finale de la Coupe de France pour la quatrième fois consécutive. Mais cette prestation n’a pas franchement de quoi rassurer Rudi Garcia.
Ligue 1
Fournier répond à Longoria : "On refuse une forme de dictature où on imposerait un style de jeu"
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
A qui le tour ? 44 points et relégué, 77 points et pas de C1 : les "cocus" de la L1
HIER À 11:55