On aurait préféré le désigner autrement, et s'éviter une expression qui a fini par devenir un abus de langage. Mais pour ce match-là, pour ce contexte, difficile de ne pas qualifier de "piège" le 16e de finale de Coupe de France que s'apprête à disputer le Paris Saint-Germain à Brest, ce samedi soir (21h10). D'abord parce qu'il est essentiel pour la fin de saison du champion de France en titre. Aussi parce qu'il est capital pour préparer un autre rendez-vous importantissime, mercredi prochain, dans le cadre du huitième de finale retour de Ligue des champions face au FC Barcelone.
S'abonner

Déjà abonné ?

Se connecter
Football

Stade Brestois - Paris Saint-Germain

00:00:00

Replay
Paris ne connaît que trop bien les risques : il y a moins d'un mois, au tour précédent, Neymar s'était blessé et avait fait une croix sur ses retrouvailles avec le Camp Nou. Le Brésilien "poursuit son travail de reprise", sans savoir, pour l'heure, s'il pourra être de la partie au Parc des Princes.
Ligue 1
"Il faut trouver la meilleure solution" : Quand la trêve internationale inquiète Pochettino
05/03/2021 À 20:09

Le moment où Neymar a vu ses retrouvailles avec le Barça s'envoler

En attendant, Mauricio Pochettino aura d'autres individualités à préserver. Certains joueurs comme Keylor Navas, Marquinhos, Presnel Kimpembe voire Leandro Paredes, qui auront tous un rôle clé pour empêcher le bateau de tanguer et sortir du pressing barcelonais - redevenu performant après certains ajustements tactiques de Koeman - devront s'épargner les pépins physiques.
La meilleure manière de préparer Barcelone
D'autres, encore, pourront se jauger. A commencer par Marco Verratti, remis d'un coup sur la voûte plantaire reçu face à Monaco, il y a quinze jours. Mais aussi - et surtout - Angel Di Maria, touché à la cuisse droite à Marseille le 7 février dernier et écarté des terrains depuis.
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de Coupe de France en LIVE et sans PUB.
Moins performant ces dernières semaines, l'Argentin a toutes les chances d'être titularisé mercredi pour compenser la probable absence de Moïse Kean, qui a contracté la Covid-19 cette semaine. El Fideo a des automatismes à retrouver avec les deux autres "Fantastiques" Mauro Icardi et Kylian Mbappé.
Du point de vue technique, Paris n'a donc pas d'autres choix que d'aborder ce match avec le maximum d'implication, d'autant qu'il affronte une équipe brestoise joueuse. "Je pense seulement au match contre Brest. C'est la meilleure manière de préparer Barcelone", a justement analysé Mauricio Pochettino en conférence de presse.
C'est aussi la meilleure manière de s'épargner le moindre doute, alors que le Barça a profité d'une demi-finale retour de Coupe d'Espagne face à Séville pour se refaire une santé mentale après la gifle infligée par les Parisiens (1-4). Un accident à Francis-le-Blé serait de toute façon bien plus problématique pour ses objectifs à moyen-terme qu'à très court-terme : tenant du titre, le PSG ne peut pas se permettre de négliger la Coupe. Encore moins cette saison, alors qu'il est malmené comme jamais il ne l'avait été sous l’ère QSI en championnat.

Retour sur le banc et un Koeman sans pitié : Griezmann, le déclin sans fin

Ligue 1
Choisi par Messi, rétrogradé par Kombouaré : Augustin, histoire d'une descente aux enfers
04/03/2021 À 22:46
Liga
Dembélé est (presque) arrivé au bout du tunnel
04/03/2021 À 22:46