Pas de cadeau de Noël en retard pour les amateurs de Chauvigny. Face au pensionnaire de National 3, seulement dangereux en début de match, l'Olympique de Marseille s'est appliqué à ne pas retomber dans ses travers en Coupe de France face aux "petits", et a livré une prestation sérieuse pour s’imposer grâce à des réalisations d’Arkadiusz Milik, Cengiz Under et Amine Harit (0-3). L’OM passe en huitième de finale, en attendant de connaître le nom de son adversaire au tirage au sort lundi soir.
Les Marseillais n’ont été bousculés que quelques minutes, mais contrairement auu dernier tour face à un autre club du 5e échelon national, Cannet Rocheville, où ils avaient concédé l’ouverture du score avant de s’imposer (4-1), ils ont évité d'être menés pour ne pas enflammer des tribunes déjà chaudes au coup d’envoi. Pour sa 600e sous le maillot olympien, Steve Mandanda n’a pas eu de grands arrêts à réaliser, et il a passé une soirée plutôt tranquille.
Coupe de France
8-0 : comment le PSG a écrasé Yzeure en finale
15/05/2022 À 18:26

Milik dans ses oeuvres : une volée acrobatique pour mettre l'OM sur orbite

Milik a montré la voie

Mais tout de même un peu agitée en première période alors que, sur quelques passes non maîtrisées des joueurs de Jorge Sampaoli au milieu de terrain, les Chauvinois ont réussi à se projeter jusque dans sa surface, se procurant, en vain, quelques situations de but (6e, 8e, 19e). Mais des erreurs, les coéquipiers de Dimitri Payet en ont fait peu lors de ce 16e de finale. Et ils ont progressivement réussi à asphyxier des amateurs de plus en plus éreintés.
Après plusieurs occasions (3e, 14e, 18e, 27e, 28e), c’est Milik, déjà auteur d’un triplé lors du dernier tour, qui a lancé le festival offensif marseillais. Sur un centre de Luan Peres, le Polonais a décoché une splendide volée pour tromper Caillaud (0-1, 30e). Alors que Chauvigny avait toutes les peines du monde à sortir de son camp, Under a doublé la mise juste avant la mi-temps, servi sur un plateau par Gerson (0-2, 41e).

Ünder à la conclusion d'un beau mouvement : son but en vidéo

La pause n’a pas permis aux pensionnaires de National 3 de trouver un second souffle, et Marseille s’est montré irréprochable collectivement pour faire courir ses adversaires après le ballon. Mattéo Guendouzi, déjà maladroit dans le premier acte, a manqué deux opportunités d’alourdir le score (74e, 89e). Mais pas Amine Harit, qui a lui aussi profité d’un service de Gerson sur une sortie kamikaze de Caillaud pour clôturer la marque (0-3, 80e). Marseille démarre bien son année 2022, et cela valait bien d’adresser une haie d’honneur à ses adversaires d’un jour après le match.

Harit creuse l'écart pour l'OM : son but en vidéo

Coupe de France
"On pouvait crever et finir en L2" : Nantes, quelle histoire…
07/05/2022 À 22:51
Coupe de France
Une coupe, pour un bonheur absolu : La remise du trophée aux Nantais
07/05/2022 À 22:24