Jura Sud - Saint-Etienne : 1-4

Saint-Etienne, 20e et dernier de Ligue 1, s'est logiquement qualifié en s'imposant 4 buts à 1 dimanche à Louhans contre Jura Sud, 13e de National 2 au terme d'un match marqué par des incidents en tribunes, provoqués par les supporters stéphanois. La rencontre a été interrompue au bout de quelques instants après que des fumigènes et des feux d'artifice ont été lancés depuis le parcage où s'étaient agglutinés les supporters de l'ASSE.

Pétard, fumigènes... Le match a dû être interrompu entre Jura Sud et Saint-Etienne

Ligue 1
Lens envoie l’OM en C1 au buzzer !
IL Y A 10 HEURES
Le match a pu reprendre après vingt minutes d'interruption malgré l'utilisation de fumigènes, quasiment sans interruption jusqu'à la fin de la partie. A la reprise, les Verts ont alors pris un avantage déterminant en marquant deux buts coup sur coup (Boudebouz 7e, Nordin 15e). Jura Sud a espéré revenir en réduisant l'écart sur un but de Moura après un ballon en profondeur (2-1, 78e). Mais un penalty transformé par Bakary Sako accordé pour une faute d'Alexandre Capellari sur Gabriel Silva a vite douché les espoirs des Jurassiens (3-1, 80e) avant que Boudebouz ne porte le score définitif à 4-1 sur un coup franc (86e).

Un coup franc de 40 mètres : Boudebouz assure définitivement la victoire de Saint-Etienne

Quevilly - Monaco : 1-3

L'AS Monaco, diminuée par des cas de Covid-19 et des blessures, s'est qualifiée aux dépens de Quevilly-Rouen (3-1), formation de Ligue 2, sous les yeux de son futur entraîneur Philippe Clement. Le club du Rocher s'en est sorti en Normandie grâce au capitaine Wissam Ben Yedder, buteur sur penalty (33e), et à son compère d'attaque Kevin Volland (37e, 58e).

Signé Volland - Ben Yedder : Le résumé de la victoire de Monaco face à Quevilly-Rouen

Mais la qualification a été obtenue sans grande marge de manoeuvre ni panache, les Normands ayant fait douter leurs visiteurs avant la mi-temps par Kalidou Sidibé (42e). Cela suffira cependant au bonheur des dirigeants monégasques qui ont pris la décision, jeudi, de mettre à la porte l'entraîneur croate Niko Kovac.

Deux buts en quatre minutes : Monaco douche Quevilly-Rouen

Thaon - Reims : 0-1

Reims a évité la sortie de route au bout du suspense. Les Rémois ont eu toutes les peines du monde à décrocher leur place en huitièmes de finale, ce dimanche, sur la pelouse de Thaon (N3) : 0-1. Suscité par leur domination stérile, le parfum du gadin sur le terrain d’un club amateur a été encore plus prégnant à partir de la 67e minute, et l’exclusion de Hugo Ekitike. Mais, même à dix, les pensionnaires de l’élite ont fini par faire la différence dans le temps additionnel, sur coup de pied arrêté, Fraser Hornby marquant de près dès son entrée en jeu (90e+3).

Reims s'en sort dans les arrêts de jeu : le but de Hornby en vidéo

Linas-Montlhéry - Amiens : 3-3 (3-4 tab)

Linas-Monthléry a cru au miracle. Menés 3-0, les Franciliens sont revenus au bout du temps additionnel à 3-3, mais Amiens s’est finalement imposé 4 tirs aux buts à 3 lors de la fatidique séance de tirs au but. Auteur de deux arrêts salvateurs, Yohann Thuram a offert sur le fil la qualification à des Amiénois longtemps dominateurs (Gnahoré 47e, Akolo 49e, Lahne 53e), mais finalement rejoints au terme d’une dernière demi-heure de feux des locaux (Bouvil 64e et 70e, Sylla 92e).

Bastia - Clermont : 2-0

Bastia a écrasé Clermont dans tous les compartiments du jeu. Avec 26 tirs pour les locaux contre quatre pour les Clermontois, la victoire a été difficilement envisageable pour les joueurs de Pascal Gastien. Benjamin Santelli a été le héros de cette rencontre. Buteur puis passeur décisif, il aurait pu aggraver le score à de nombreuses reprises dans ce match (31e, 53e et 75e). L’absence de Mohamed Bayo s’est fait ressentir au sein de l’attaque clermontoise qui n’a cadré qu’un seul tir lors de cette rencontre. En toute fin de match, Adil Taoui (90e) a repris le ballon de volée alors qu'il se trouvait seul dans la surface de réparation. Il a manqué le cadre de quelques centimètres.

Hiérarchie bousculée : un but par mi-temps et Bastia a écarté Clermont

Montpellier - Strasbourg : 1-0

Cela passe pour Montpellier. Le MHSC est sorti vainqueur du duel entre formations de Ligue 1 de la salve des matches de 16h, ce dimanche en 16es de finale de la Coupe de France. Les Montpelliérains se sont imposés 1-0 face à Strasbourg, sans respirer la sérénité. Mihailo Ristic a inscrit le seul but de la rencontre, au Stade de la Mosson, alors que les Strasbourgeois pourront notamment regretter un penalty manqué par Habib Diallo, en fin de premier acte.

La vista pour Ristic, pas pour Diallo : le résumé de la qualification de Montpellier

Bergerac - Créteil-Lusitanos : 0-0 (5-4 t.a.b.)

Le suspense aura duré jusqu'au bout entre Bergerac et l'US Créteil-Lusitanos. Incapables de trouver l'ouverture dans le temps réglementaire, les deux formations ont dû se départager dans la séance de tirs au but. Et le malheureux Kamel Chergui a offert la qualification à Bergerac en expédiant sa tentative hors du cadre.

Bergerac verra les 8es : la fin de la séance de tirs au but en vidéo

Brest - Bordeaux : 3-0

Les Girondins se présentaient à Brest avec un effectif décimé par le Covid-19, 21 joueurs professionnels étant indisponibles. Sans surprise, les Bretons ont eu la maîtrise du jeu face à une équipe rajeunie, bien que combative. Les hommes de Michel Der Zakarian n’ont pas fait preuve d’une domination exacerbée, mais ils sont parvenus à ouvrir le score en première période, grâce à un penalty obtenu par Romain Faivre et transformé par Steve Mounié (36e).
David Rouyard, le portier bordelais, a enchaîné les parades, sans que ses coéquipiers ne parviennent à égaliser. Un second penalty, inscrit cette fois par Romain Faivre lui-même (81e) d'une subtile panenka, a définitivement scellé l’issue de la rencontre, avant un dernier but de Jérémy Le Douaron dans le temps additionnel (90+4e).

Vitré - Nantes : 0-2

Les Vitréens, qui se déplaçaient à La Beaujoire ce dimanche, ne se sont pas cachés. Des sorties de balle appliquées, un pressing haut, des intentions offensives … Une prestation intéressante, mais toutefois insuffisante face aux Nantais, qui ont fait le job. Les Canaris ont trouvé la faille par deux fois, sur deux services du latéral droit Fabio.
La première fois, Ludovic Blas, trouvé dans la surface, a trompé Leroux d’une frappe un peu molle (25e). La seconde, William Geubbels n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (67e). Son premier but avec le maillot nantais, qui vient valider une prestation sérieuse des siens, qualifiés en huitièmes de finale.

Nouveau caviar de Fabio, pour Geubbels cette fois : le but de Nantes en vidéo

Cannes - Toulouse : 0-1

Tombeuse de Dijon au tour précédent, l’AS Cannes n’a pas fait pâle figure face au Téfécé, actuel deuxième de Ligue 2. Mais ce sont bien les Violets qui ont obtenu leur billet, grâce à l’unique but de Rafael Ratão, oublié au second poteau (52e). Depuis ses cages, Florian Verplanck a maintenu son équipe en vie, sans que celle-ci ne parvienne à égaliser.

Cannes - Toulouse : Le Résumé

Versailles 78 - La Roche Vendée : 4-0

Le suspense n’a jamais existé à Versailles. Les locaux (N2) ont fait respecter la hiérarchie face à La Roche VF (N3) avec un large succès (4-0). Les quatre buts ont été inscrits en première période. Ils rejoignent les huitièmes de finale pour la première fois de leur histoire.

C'est pas Versailles ici ? La sublime volée de Makan Traoré pour le 3-0 contre la Roche Vendée

Ligue 1
Bordeaux a un pied et demi en Ligue 2, Metz passe devant Saint-Etienne
14/05/2022 À 20:58
Ligue 1
Doublé de Messi, penalty de Mbappé : le PSG s'est amusé à Montpellier
14/05/2022 À 20:52