SOCHAUX (L2) - NANTES (L1) : 0-0. 4-5 tab

Ce ne fut pas évident mais les Canaris ont fini par faire respecter la hiérarchie. Dixièmes de Ligue 1, les Nantais se sont présentés au stade Bonal avec envie. Ils ont poussé d'entrée et multiplié les tentatives sur la cage de Mehdi Jeannin mais se sont surtout montrés imprécis à l'image de l'actif capitaine Ludovic Blas.
Devant leurs supporters, les Lionceaux d'Omar Daf, cinquièmes de Ligue 2, se sont battus et ont poussé les visiteurs à la séance de tirs au but. Si les cinq premiers tireurs nantais ainsi que les quatre premiers sochaliens ont marqué, le défenseur central Christophe Diedhiou a vu Rémy Descamps stopper sa tentative pour envoyer les joueurs d'Antoine Kombouaré en 16es de finale.
Coupe de France
8-0 : comment le PSG a écrasé Yzeure en finale
IL Y A UN JOUR

Les Canaris qualifiés par un trou de souris : le résumé de Sochaux - Nantes

CHEMIN-BAS D'AVIGNON (R2) - CLERMONT (L1) : 0-4

Fin de l'aventure pour le Petit Poucet Gardois. Les amateurs du quartier de Nîmes ont subi la loi des pensionnaires de l'élite. Acculés en défense dès les premières minutes du match, les joueurs de Stéphane Dartayet se sont joliment battus pendant une demi-heure. Ils ont craqué ensuite et encaissé deux but coup sur coup avec un penalty de Jordan Tell (32e) puis une réalisation de Saif-Eddine Khaoui (34e).
Jonathan Iglesias (43e) a aggravé le score peu avant la pause et Tell a transformé un nouveau penalty juste avant l'heure de jeu (58e). Trop pour quelques spectateurs du Stade des Costières qui ont jeté des projectiles sur la pelouse, provoquant ainsi l'interruption de la rencontre pendant quelques minutes. Tout est finalement rentré dans l'ordre et les Auvergnats ont filé vers un large succès.

Intrusion, bombe agricole, jets d'objet... À Nîmes, il a fallu interrompre un temps le match

JURA SUD (N2) - SAINT-DENIS (R1) : 5-2

Dans un froid glacial et sur un terrain entouré de neige, les Jurassiens n'ont pas fait de détail face aux Réunionnais. Leur attaquant Claudy Mbuyi a vite ouvert le score au coeur de la zone de vérité (10e) puis s'est offert un doublé (35e). Ludovic Faucher a même signé un troisième but pour les locaux (43e) et Assoumani a réduit le score dans une fin de première période animée (45e+2). Kassong a pourtant permis aux hommes de Valentin Guichard de reprendre le large (50e) avant un cinquième but signé Khaled (73e). Rakotondrabe et les visiteurs ont encore fait trembler les filets (88e) mais repartent avec un lourd revers.

Sept buts, une belle feinte et un joli piqué : Jura Sud - Saint-Denis, c'était show !

GUINGAMP (L2) - AMIENS (L2) : 2-3

L'En Avant y a cru mais partait de trop loin. Entreprenants au Roudourou, les Bretons ont craqué contre le cours du jeu face au talent et à l'efficacité de Chadrac Akolo, auteur d'un doublé en première période sur deux tirs à droite de la surface adverse (21e et 45e+1). L'attaquant picard a même réalisé un hat-trick en début de seconde période d'une tête plongeante (55e). A peine sorti du banc, Jérémy Livolant a relancé le suspense (64e) puis Arthur Gomis a rendu espoir aux Guingampais pour une fin de match folle (73e). Amiens, 12e de Ligue 2, a pourtant résisté à la révolte de son adversaire, 14e, et verra les 16es de finale au début de l'année.

Le triplé d'Akolo et la remontée avortée des Bretons : le résumé de Guingamp - Amiens

CRÉTEIL (N) - VÉNISSIEUX (R1) : 3-0

Les Franciliens n'ont jamais tremblé face aux amateurs lyonnais. Alexis Araujo a mis les partenaires de Riffi Mandanda sur la bonne voie en ouvrant le score (19e) puis en doublant la mise en début de seconde période (54e). Cheick Diarra a ensuite aggravé la marque (63e). Les visiteurs rhodaniens ont cru réduire le score sur la pelouse du stade Duvauchelle mais leur but a été refusé. Les joueurs d'Andrea Damiani, habitué des jolis parcours en Coupe de France, s'inclinent sans avoir pu faire douter ceux d'Emmanuel Da Costa.
.

Une affaire réglée à l'heure de jeu : le résumé de Créteil - Vénissieux

Coupe de France
"On pouvait crever et finir en L2" : Nantes, quelle histoire…
07/05/2022 À 22:51
Coupe de France
Une coupe, pour un bonheur absolu : La remise du trophée aux Nantais
07/05/2022 À 22:24