Monaco avec la manière

Monaco avec la manière
Par Eurosport

Le 29/09/2005 à 14:30Mis à jour

Au terme d'un match maîtrisé, Monaco a battu Willem II (1-3) et obtenu sa qualification pour la phase de poule de la Coupe de l'UEFA, jeudi. Les joueurs de Jean Petit, après deux buts inscrits tôt en seconde période, ont su gérer la fin de match et se ras

WILLEM II - MONACO : 1-3 (Aller : 0-2)
Buts : Maicon (48e), Adebayor (55e) et Chevanton (88e) pour Monaco, Hadouir (85e) pour Willem II

Première période : Monaco se fait peur

Les Néerlandais commençaient le match pied au plancher, une reprise de Dembele passant juste à côté des buts de Warmuz, titulaire à la place de Flavio Roma. Le pied sur le ballon, les joueurs de Robert Maaskant faisaient tout pour marquer rapidement le but de l'espoir. Diego Perez répondait en claquant une tête sur un coup-franc de Meriem, mais hors-cadre.

Deuxième période : Monaco se réveille

Comme la pluie sur le terrain, les Monégasques tombaient sur leur adversaire dès l'entame de la seconde période. Trois minutes après le coup d'envoi, Meriem catapultait un corner sur la tête de Maicon qui trompait Moens. L'entraîneur de Willem II tentait le tout pour le tout en faisant entrer un attaquant à la place d'un défenseur, mais ce sont les joueurs de l'ASM qui doublaient leur capital but. Maicon lançait parfaitement Adebayor dans la profondeur, qui feintait le portier adverse avant de marquer dans le but vide.

Les Néerlandais semblaient abattus et attendaient la toute fin de match pour réagir. A cinq minutes du terme de la rencontre, Hadouir concrétisait son entrée en jeu d'une belle demi-volée intouchable pour Warmuz. Pratiquement dans la foulée, Chevanton, également sorti du banc, redonnait un double avantage à son équipe d'un tir enroulé du droit. Monaco tenait sa victoire et sa qualification, une bonne manière de se rassurer entre deux matches de championnat.

LA DECLA : Jean Petit (entraîneur de Monaco)

"C'est la première fois qu'on marque trois buts cette saison. Le premier but nous libère et nous a permis de retrouver un jeu qu'on doit être en mesure de pratiquer régulièrement. Ce fut laborieux en première mi-temps à cause de la maîtrise collective de Willem II. Cette qualification, c'est un gros soulagement après le traumatisme de l'élimination en Ligue des champions. Je suis content du match de Camel Meriem. Il retrouve la confiance et va encore rendre de gros services à Monaco. Il me reste un match à Lille, ensuite je me retirerai."

0
0