Au bon souvenir de Delporte

Au bon souvenir de Delporte
Par Eurosport

Le 15/09/2005 à 00:01Mis à jour

Rennes reçoit Osasuna lors 1er tour aller de la Coupe de l'UEFA, jeudi. L'occasion pour Ludovic Delporte de se rappeler au souvenir du public français. Parti en Espagne en 2001, l'ancien Lensois est désormais un élément essentiel du système de Javier Agui

On l'avait presque oublié en Espagne. Ce soir, face à Rennes, Ludovic Delporte fera ses retrouvailles avec l'Hexagone. "Je suis très content de revenir en France et de jouer contre une équipe de mon pays, se réjouit le milieu de terrain d'Osasuna qui compte sur la Coupe de l'UEFA pour mieux se faire connaître du public français. Pour moi, c"est également un petit coup de publicité car je suis parti très tôt, je ne suis donc pas vraiment connu en France. Je suis plus reconnu en Espagne. Mais c"est bien, les gens vont s"apercevoir qu"il n"y a pas que Zidane qui joue dans la Liga espagnole !".

Le Beckham de la Mancha

Depuis son arrivée en 2001, il a trouvé en Liga un terrain où s'exprimer, au point de se voir attribué le surnom de "Beckham de la Mancha" lors de son passage à Albacete. "La Liga est beaucoup plus ouverte que le championnat de France. En France, c'est plus physique, il y a moins d'espace. En Espagne, il y a beaucoup de spectacles et de buts, explique-t-il sur le site du Stade Rennais. Et puis l'engouement est différent, il y a des stades comme celui du Barça qui comptent 110 000 spectateurs ou celui de Madrid qui fait 90 000 spectateurs".

"Ce sera du 50-50"

De leur côté, les Espagnols peuvent s'appuyer sur un bon début de saison, même si le championnat reste la priorité ( "l'obligation c'est la Liga, l'illusion c'est la coupe et le cadeau c'est l'UEFA", résume-t-il). Car une victoire face à Villarreal (2-1) et une défaite litigieuse face au Betis Seville (0-1) ont donné confiance aux joueurs de Javier Aguirre, même s'il reconnaît que la Coupe de l'UEFA "est une autre compétition, il faudra être concentré et essayer de marquer un but à l'extérieur. Nous avons l'avantage de recevoir au match retour".

0
0