SAINT-ETIENNE - VALENCE : 2-2
Buts : Ilan (29e et 44e) pour l'ASSE - Morientes (33e) et Zigic (71e) pour Valence.
Les Verts ont tenu tête à un grand d'Europe. Sur une pelouse de Geoffroy-Guichard enneigée, les Stéphanois ont su faire preuve de rigueur tactique pour décrocher le match nul face à Valence dans leur dernier match de poule de la Coupe UEFA (2-2). Grâce au point obtenu, ils conservent la première place du groupe G et affronteront un troisième de poule en février lors des seizièmes de finale avec le match retour à disputer à domicile. Mal classée en Ligue 1, l'ASSE continue de sourire sur la scène européenne.
Alain Perrin a dû faire face aux absences sur blessure d'une dizaine de joueurs pour composer son onze de départ pendant que son homologue valencian dispose de la quasi-totalité de son effectif. Unai Emery choisit seulement de laisser sa star David Villa sur le banc en prévision du duel à venir contre le Real Madrid, Morientes est donc aligné à la pointe de l'attaque. Les visiteurs commencent à développer leur jeu court habituel mais ils doivent composer avec la neige qui recouvre le camp stéphanois et ne parviennent pas à s'approcher de la surface de Janot. Les Verts les soumettent également à un intense pressing au milieu de terrain. Sitôt le ballon récupéré, les Stéphanois se ruent à l'attaquent et prennent de vitesse leurs adversaires.
Ligue 2
Sainté ouvre son compteur mais reste avec un total de points négatif
06/08/2022 À 15:03
S'ils se précipitent quelque peu et tombent souvent dans le piège du hors-jeu, les Verts obligent Guaita, le portier adverse, a repoussé en catastrophe devant sa ligne après un centre de Payet mal dégagé par la défense (15e). Emery s'agace sur la touche mais ses hommes ne se replacent toujours pas. La tactique stéphanoise porte ses fruits quand, Payet lance Ilan dans le dos de l'arrière-garde adverse plein axe pour un joli piqué devant le gardien et l'ouverture du score (1-0, 29e). Mais les locaux ont le tort de se déconcentrer rapidement et le paient cher. Joaquin déborde sur la droite et, d'un petit centre à ras de terre, sert parfaitement Morientes pour une reprise aux six mètres (1-1, 32e). Pourtant, le plan mis en place par Perrin continue de fonctionner. Son équipe claque des contres qui laissent les Espagnols sur place.
L'ASSE tient le choc
Dernis déboule sur la gauche et centre au point de penalty, Guaita se jette sur le ballon mais le relâche dans un terrible raté et Ilan en profite pour tranquillement s'offrir un doublé devant le but (2-1, 43e). Comme avait prévenu Morientes, les Valencians veulent la première place et ils se montrent plus conquérants à la reprise. Les visiteurs enchaînent ainsi les corners mais se découvrent également. C'est justement sur l'un de ses corners qu'Ilan récupère le ballon et lance Dernis qui s'en va perdre son duel contre Guaita (53e). Le portier valencian de 21 ans, doublure habituelle du Brésilien Renan, se rachète encore de sa bévue de la première période en réalisant une superbe parade du bout des gants sur une frappe de Mirallas (54e).
Supérieurs athlétiquement, les Verts dominent le milieu de terrain face à des adversaires désorganisés et multiplient les offensives mais Dernis (60e) et surtout Payet (63e) manquent sérieusement de réalisme. Ce n'est pas le cas du géant serbe Zigic qui, dix minutes après son entrée en jeu, profite d'une remise de Del Horno pour marquer à bout portant (2-2, 71e). Les Valencians poussent dans les dernières minutes pour arracher la victoire mais ils doivent se contenter du nul face à des Verts appliqués. Avec deux succès et deux nuls, les Stéphanois terminent à la première place du groupe devant Valence, deuxième, et le FC Copenhague, troisième après sa victoire à Bruges (1-0). Après avoir su briller face au deuxième de la Liga, ils devront faire de même samedi contre Auxerre, autre mal-classé de Ligue 1.
LA DECLA : Alain Perrin (entraîneur de Saint-Etienne):
"Je pense que nous aurions mérité de gagner compte tenu du nombre d'occasions que nous avons eu mais nous restons sur cet aspect positif de terminer premiers du groupe. C'est une grosse performance en sachant que nous étions dans le 5e chapeau au moment du tirage au sort. Terminer premier ou deuxième n'a pas énormément de différence. Ce qui fera la différence, ce sera le tirage au sort. Toutefois, nous avions eu à coeur de bien réussir contre le FC Valence. Nos occasions étaient assez belles. Nous avons beaucoup donné en fin de match. Il faudra regarder pour samedi mais j'ai déjà la satisfaction de ne pas déplorer de blessé supplémentaire, mais certains joueurs sont sortis très fatigués. Je pense que le FC Valence a plus de ressources que nous dans ce domaine mais maintenant chacun va vivre sa vie dans son championnat. Il faudra beaucoup travailler sur la récupération et ressentir qui sera affûté pour samedi en vue du match contre Auxerre".
Ligue 2
Une sortie et l'ASSE inquiète déjà : "On aurait pu prendre beaucoup plus de buts"
30/07/2022 À 17:03
Ligue 2
Les Verts dans le rouge d'entrée
30/07/2022 À 14:51