Bordeaux est encore engagé sur tous les fronts. Mais ça n'est pas sans proser des problèmes et Laurent Blanc ne s'en est pas caché. Interrogé sur le calendrier démentiel qui attend son équipe dans les prochaines semaines (sept matches en 22 jours en février), le technicien girondin a précisé qu'"au départ, on voulait avancer le match d'Auxerre de 24 heures car il me semblait qu'avoir quatre jours de récupération avant l'Olympiakos était une bonne chose". Selon Blanc, "cette demande n'est pas inacceptable, elle pouvait paraître logique, avoir une réception positive (de la part de la Ligue) étant donné qu'il y a une équipe (Marseille avant le match retour contre le Real Madrid) qui a reporté son match pour préserver ses chances de passer en Ligue des champions".
"Où est-ce que l'on protège les clubs qualifiés en C1 ?"
Coupe de la Ligue
Marseille en veut plus
04/02/2010 À 11:01
"On nous a répondu 'on ne peut pas' car votre match contre Saint-Etienne (que Bordeaux souhaitait disputer le samedi 13) est décalé au dimanche 14 sur Canal+ et que vous avez eu la bonne idée de vous qualifier pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue qui se jouera le mercredi 17", a rappelé le technicien bordelais. "Alors, dimanche soir (Saint-Etienne), mercredi soir (Lorient), samedi soir (Auxerre), mardi soir (Olympiakos): 4 matches en 10 jours, où est-ce que l'on protège les clubs qualifiés en Ligue des champions ?", s'est-il interrogé. "Si c'est ça la protection, ce n'est pas la sécurité sociale. Donc, on attend. Comme on ne peut pas l'avancer au vendredi, on espère qu'il sera remis mais ce n'est pas gagné", a-t-il ajouté, confirmant l'idée qu'en cas de refus, il enverrait bien son équipe de CFA à Lorient disputer la demi-finale de Coupe de la Ligue le 17 février.
Ligue 1
Diabaté titulaire
19/12/2010 À 15:27
Ligue 1
L'étoile du Nord
25/11/2010 À 14:18