AFP

Bastia - LOSC (0-3) : Lille se qualifie sans trembler

Tranquille comme Lille
Par Eurosport

Le 28/11/2012 à 20:45Mis à jour Le 28/11/2012 à 22:56

A Bastia (0-3), le LOSC n'a pas eu à forcer son talent pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, mercredi. Un incident a terni la soirée alors qu'un projectile a été jeté sur un des arbitres assistants. Le match a dû être interrompu.

Lille a fait le job. Sans strass ni paillette mais avec sérieux et sang-froid. Le LOSC rejoint Saint-Etienne et Montpellier dans le dernier carré de la Coupe de la Ligue après sa victoire logique sur la pelouse détrempée d’un Sporting Club de Bastia dépassé par les évènements (0-3). Un match joué dans une ambiance électrique et stoppé après 40 minutes lorsque l’assistant de Tony Chapron a reçu un projectile sur le crâne.

Le président du club corse, Pierre-Marie Geronimi, et son entraîneur, Frédéric Hantz, sont intervenus auprès des supporters corses pour calmer les esprits. Lille n’a pas été impressionné et a d'abord frappé par deux fois sur deux erreurs monumentales de la défense bastiaise. Les Corses présentent l’une des arrières gardes les plus poreuses d’Europe et sa prestation de mercredi n’a rien arrangé. Dès la 10e minute, Mary, en voulant dégager le ballon, s’est totalement troué offrant l’ouverture du score à Bruno.

A l’heure de jeu, une mauvaise appréciation de la trajectoire du ballon a condamné Bonnefoi à encaisser un second but par Rodelin. Le LOSC, qui avait fait tourner son onze (Landreau, Mavuba sur le banc, Kalou, Balmont Roux au repos), n’en demandait pas tant. Et Sidibé, laissé seul aux six mètres, s’est même permis de corser l’addition dans les derniers instants. Lille s'offre, comme Montpellier un peu plus tôt, une parenthèse heureuse au coeur d'un début de saison morose.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0