AFP

OL - ASM (1-1, 5 t.a.b. 4) : Au bout du suspense, Monaco a sorti Lyon

Au bout du suspense, Monaco a sorti Lyon

Le 17/12/2014 à 23:55Mis à jour Le 18/12/2014 à 00:49

Monaco a éliminé Lyon en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (1-1, 5 t.a.b. 4). L'ASM avait ouvert le score en prolongation avant de voir Alexandre Lacazette égaliser mais le club de la principauté a fait la différence dans la séance de tirs au but.

L’ASM a dû batailler pour décrocher son ticket pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Après 90 minutes assez pauvres en intensité, les deux équipes ont marqué un but en prolongation (un but de Ferreira Carrasco et une réalisation de Lacazette) avant de se départager aux tirs au but. A ce petit jeu-là, les Monégasques s’en sont sortis in extremis grâce à une parade de Stekelenburg sur la tentative de Ferri et un penalty directement envoyé dans les nuages par Koné. 

Dominateurs en première période, les Gones, malgré une possession de balle largement en leur faveur n’ont pas réussi à faire preuve de lucidité dans la zone de vérité. Lacazette et Fékir ont manqué de justesse dans le dernier geste (6e, 19e, 40e). Après la première sortie prématurée de Malbranque sur blessure (29e), Fékir a été contraint de céder sa place dès le début de la seconde période après avoir ressenti une douleur à l’épaule (59e). Sans son jeune joueur de 21 ans, l’Olympique Lyonnais a perdu sa créativité offensive. Assez discrets jusqu’ici, les hommes de Leonardo Jardim se sont employés à bien défendre et placer quelques contres (49e, 57e, 60e) en prenant toujours un minimum de risques.

Gourcuff et Ferreira Carrasco ont dynamité le match, Stekelenburg y a mis fin 

En faisant entrer Ferreira Carrasco (63e) et Yoann Gourcuff (85e), les deux entraineurs ont donné un peu de piquant à une rencontre qui en manquait cruellement. Le Monégasque a ouvert le score quelques secondes après avoir manqué un penalty (1-0, 97e). Dangereux sur quasiment toutes ses prises de balle, le Belge a été le seul à mettre en difficulté la défense de l’OL grâce à sa vivacité. Après un mois et demi d’absence, Yoann Gourcuff a lui aussi été décisif en effectuant une passe décisive pour Alexandre Lacazette (1-1, 107e).

Incapables de se départager après 120 minutes, les deux équipes ont entretenu le suspense jusqu’à la fin. L’échec de Toulalan dès le début de la séance des tirs au but n’a eu aucune incidence pour l’ASM. Koné, auteur d’une tentative complètement manquée, et Ferri, qui a échoué devant Stekelenburg (5 tab à 4), ont laissé filer la victoire. Le club de la Principauté poursuit sa route en quart de finale. Petit coup d’arrêt pour les Gones qui tenteront de se consoler avec le championnat et la Coupe de France.

Samuel Umtiti face à Lucas Ocampos - Lyon-Monaco - Coupe de la Ligue 2014

Samuel Umtiti face à Lucas Ocampos - Lyon-Monaco - Coupe de la Ligue 2014 AFP

0
0