AFP

Cinq à la suite : le PSG reste le maître incontesté en Coupe de la Ligue

Un Paris cinq étoiles

Le 31/03/2018 à 23:08Mis à jour Le 01/04/2018 à 03:07

COUPE DE LA LIGUE - La passe de cinq pour le Paris SG. Redoutables d'efficacité samedi soir sur la pelouse du Matmut Atlantique, les Parisiens n'ont une nouvelle fois laissé aucune chance à Monaco en finale de la Coupe de la Ligue (3-0). Paris signe ainsi son cinquième succès de rang dans cette compétition et une quarantième victoire d'affilée en coupes nationales.

Les années se suivent et se ressemblent pour le Paris Saint-Germain. Après avoir déjà battu Monaco la saison dernière (4-1), le club parisien a récidivé en battant une nouvelle fois largement l'ASM (3-0), samedi soir au Matmut Atlantique de Bordeaux. Edinson Cavani a encore inscrit un doublé et Angel Di Maria y est aussi allé de son but. Kylian Mbappé, auteur de deux passes décisives, s'est montré très performant face à son ancienne équipe. Le PSG remporte sa cinquième Coupe de la Ligue consécutive, la huitième de son histoire. Et fait un nouveau pas vers un quadruplé national.

Un peu plus de trois semaines après son élimination en Ligue des champions contre le Real Madrid, le Paris Saint-Germain continue de panser ses plaies en se consolant avec les titres hexagonaux. Il y a un an, quasiment jour pour jour, à Lyon, les Parisiens s'imposaient face à Monaco grâce à une entame tonitruante. Ils ont remis le couvert cette année, à Bordeaux.

Portés par un Mbappé exceptionnel sur chacune de ses prises de balle, les leaders de Ligue 1 ont ouvert le score dès la huitième minute. L'international français a fait la différence individuellement et provoqué un penalty au contact de Kamil Glik. M. Turpin a mis du temps à le valider et Edinson Cavani a finalement marqué... quatre minutes après la faute commise (1-0).

Quatrième doublé de Cavani en finale de Coupe de la Ligue

L'assistance vidéo a campé un rôle important dans cette finale. Après le deuxième but parisien inscrit par Angel Di Maria (2-0, 21e), grâce à une nouvelle action en solo de premier plan de Mbappé suivie d'une ouverture lumineuse, l'ASM a cru réduire le score. Mais le but de Radamel Falcao a été refusé par la VAR (37e) pour une position de hors-jeu litigieuse du Colombien, qui nourrira encore le débat sur l'utilisation de la vidéo.

Les Monégasques ont aussi réclamé un penalty pour une main de Cavani dans la surface (80e). Mais ils se sont quand même montrés dangereux en péchant toutefois dans le dernier geste (41e deux fois, 57e) même si la plus grosse situation du champion du France en titre aura été le duel manqué de Rony Lopes face à Kevin Trapp (34e).

Paris continue de ne laisser que des miettes sur la scène nationale

Leonardo Jardim avait surpris en laissant Stevan Jovetic sur le banc alors que le Monténégrin a enchaîné les bonnes prestations ces dernières semaines. Son entrée à la pause, à la place d'un Youri Tielemans maladroit, n'a rien changé. Monaco a commis trop d'approximations techniques pour espérer venir titiller les joueurs d'Unai Emery. Ces derniers, menaçants en contres comme sur actions placées, ont finalement porté l'estocade en fin de match avec le deuxième but de Cavani (3-0, 85e), servi par Mbappé. Le quatrième doublé de l'Uruguayen en finale de Coupe de la Ligue après 2014 (Lyon), 2015 (Bastia) et 2017 (Monaco).

Depuis l'arrivée de QSI, le PSG se montre glouton sur la scène nationale en faisant main basse sur quasiment tous les titres. Le bilan de quatre championnats de France, trois Coupes de France, cinq Coupes de la Ligue devrait encore gonfler dans les prochaines semaines. La Ligue 1 (avec 17 points d'avance sur… Monaco) est tout proche de basculer définitivement dans l'escarcelle parisienne. Alors que le chemin vers une douzième Coupe de France est séparé par une demi-finale contre Caen et une éventuelle finale face aux Herbiers (National) ou Chambly (National). Unai Emery pourra alors quitter la capitale avec le sentiment du devoir accompli. En France. Pour l'Europe, c'est une autre histoire…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0