Cette fois-ci, la guerre est déclarée. Samedi, face à Caen, des banderoles ironiques étaient dépliées dans le Stadium à l’encontre de Pascal Dupraz. Et celles-ci ont eu le don d’irriter Dupraz qui a vertement répondu lundi en conférence de presse avant le match face à Bordeaux (18h).
Interrogé sur l’intérêt que présente la Coupe de la Ligue, l’entraîneur du Téfécé a détourné la question pour attaquer le public toulousain : "Moi je vous le dis, je voudrais qu’on aille en finale de Coupe de la Ligue. Pour m’apercevoir qu’il n’y a pas de supporter à Toulouse, parce que l’occasion venue, on verra s’ils viennent à Bordeaux si jamais on allait en finale".
Coupe de la Ligue
Gourvennec n'a "pas du tout l'intention de jeter l'éponge"
11/12/2017 À 15:25
Un mauvais public te fait perdre des points
Avant d’enchaîner : "Il y a combien de places à Bordeaux ? 50 000 (ndlr: en fait 42 000). Normalement il devrait y avoir 25 000 Toulousains. Je vous parie qu’ils n’y seront pas". Le tout avant de souligner, selon lui, le rôle du public toulousain dans les mauvais résultats de son équipe cette année : " Un bon public, ça te fait gagner 10 points dans une saison. Un mauvais public, lui, te fait perdre des points".
Des attaques en règle qui n’ont fait que mettre de l’huile sur le feu. Dans un communiqué au ton léger, les Indians Tolosa ont mis en avant le rôle de l’ancien entraîneur d’Evian dans la faillite actuelle du TFC. Plus tard dans la soirée, le Capitole Football Club a même interprété ces paroles comme un signe de "divorce qu’il a provoqué". Pas sûr que le Stadium se remplisse à l’avenir…

Dupraz aux supporters marseillais : "Rentrez chez vous !"

Ligue 1
Monaco se promène à Bordeaux et se rapproche du trône
HIER À 16:56
Ligue 2
Troyes conforte sa place de leader, Toulouse nouveau dauphin
HIER À 20:49