AFP

Coupe de la Ligue - Guingamp bat le PSG en 1/4 (1-2) et met fin à sa série d'invincibilité en coupes

Paris au tapis !

Le 09/01/2019 à 23:06Mis à jour Le 10/01/2019 à 01:58

COUPE DE LA LIGUE - Paris est tombé. Quintuple vainqueur en titre, le PSG s'est incliné en quarts de finale face à Guingamp, mercredi soir, et a vu sa série de 45 victoires de rang en coupes nationales prendre fin (1-2). Les deux buts bretons, marqués sur penalty en fin de match, ont été l'oeuvre de Yeni Ngbakoto (81e) et Marcus Thuram (90e+3). Neymar avait ouvert le score (63e).

Exploit dingue de Guingamp au Parc des Princes. La lanterne rouge de Ligue 1 a mis fin à l'incroyable série de 45 matches de coupe sans défaite du PSG, quintuple tenant du titre, et tout ça sur sa pelouse du Parc des Princes (1-2). Tout a été une histoire de penalties, au terme d'un match longtemps terne mais au final complètement fou. Les Bretons rejoignent Strasbourg, Monaco et Bordeaux en demi-finale, et embellissent considérablement une saison galère.

Les Guingampais sont récompensés d'un match passé à se battre derrière, face à une équipe du PSG qui a péché par orgueil. Car le club de la capitale n'avait pas fait tourner, Angel Di Maria, Neymar et Kylian Mbappé étant alignés dès le coup d'envoi par Thomas Tuchel. Face à une équipe Bretonne qui avait décidé d'attendre en jouant le contre, les joueurs parisiens ont ronronné pendant une mi-temps, se créant beaucoup de situations de but (3e, 11e, 21e, 28e, 36e, 42e), sans jamais cadrer toutefois.

L'En Avant, tous derrière

Il a fallu le double changement de Tuchel à la pause (entrées de Marco Verratti et Edinson Cavani à la place de Marquinhos et Angel Di Maria), pour que Paris cadre dès la reprise (46e). Largement supérieurs, avec un Neymar qui s'est de nouveau baladé et a multiplié les beaux gestes, parfois insolents, Paris a tremblé une première fois en concédant un premier penalty, pour une faute de Thomas Meunier sur Ludovic Blas (59e). Mais Marcus Thuram, qui avait réalisé 60 bonnes premières minutes, toujours dans le combat, tout en étant précieux dans la conservation du ballon en contre, a totalement manqué son tir.

Le PSG a dès lors semblé siffler la fin de la récréation, sur un but de la tête de Neymar (1-0, 63e). Mais il a manqué plusieurs occasions de prendre un deuxième but d'avance (66e, 70e), et s'est fait encore surprendre sur une attaque guingampaise, Juan Bernat faisant cette fois faute dans la surface (78e). Yeni Ngbakoto en a profité pour relancer son équipe, sur les rails d'un exploit retentissant (1-1, 81e). Qui s'est dessiné sur un utime raid de Thuram, taclé maladroitement par Thilo Kehrer (90e+3).

Double buteur en coupe de France le week-end dernier, l'attaquant guingampais s'est rattrapé et a offert une quatrième victoire de suite à l'En Avant toutes compétitions confondues (1-2, 90e+2). Un but qui a également scellé la deuxième défaite du PSG cette saison, la première en coupe de la Ligue depuis novembre 2012, qui ne réalisera pas un nouveau carton plein sur le plan national. Mal embarqué dans la course au maintien, Guingamp s'est offert le droit de rêver, et n'est plus qu'à deux matches d'un nouveau trophée. Cinq ans après son dernier sacre en coupe de France, cela sonnerait comme quelque chose de symbolique.

La joie des joueurs de Guingamp après leur succès face au PSG en Coupe de la Ligue
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0