Getty Images

Paris, avec sérieux

Paris, avec sérieux

Le 18/12/2019 à 22:50Mis à jour Le 18/12/2019 à 23:43

COUPE DE LA LIGUE – Avec une équipe remaniée, le PSG s'est imposé au Mans (1-4), pensionnaire de L2, en 8es de finale. Si Neymar a été laissé au repos, Kylian Mbappé et Angel Di Maria ont marqué. Paris, qui défiera Saint-Etienne en quarts de finale, signe sa cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues.

Propre, net et sans bavure. Opposé au Mans (L2) pour son entrée en lice en Coupe de la Ligue, le Paris-Saint-Germain a facilement disposé du club sarthois (4-1) pour décrocher son billet pour les quarts de finale. Sans Thiago Silva, Neymar ou encore Bernat, restés à Paris, la formation parisienne, qui affrontera Saint-Etienne au prochain tour, n’a pas eu s’employer. Il n'y a plus aucun club de Ligue 2 en lice dans la compétition.

Malgré un calendrier chargé, Thomas Tuchel avait décidé de faire confiance à quelques-uns de ses hommes forts. Kylian Mbappé, Angel Di Maria, Marco Verratti ou encore Marquinhos, capitaine, étaient alignés d'entrée. Ces quatre-là ont d’ailleurs été impliqués sur tous les buts parisiens. Les Manceaux, eux, ont bien tenté de profiter des quelques espaces laissés par les Parisiens, mais Sergio Rico n’a pas eu grand-chose à faire, si ce n’est une bonne sortie dans les pieds de Créhin (58e).

Paris a tué le match en deux minutes

Les Parisiens ont su se rendre le match facile en ouvrant le score après vingt petites minutes de jeu. C’est Pablo Sarabia, au point de penalty, qui a repris à bout portant un bon centre de Di Maria venu de la gauche (21e). Les Sarthois ont respecté les consignes du coach : être compacts en phase défensive et exploser en contre. Ça a marché un temps, mais ni Créhin - sur une tête non cadrée - ni Hafidi, sur un bon centre de Diarra, ne parvenaient à trouver le cadre (23e).

Derrière, le PSG a plié la soirée. En deux minutes. En filou qu’il est, Marco Verratti a profité d’une faute sifflée sur Di Maria pour surprendre les pensionnaires de Ligue 2. L’Italien a joué rapidement le coup franc à 20 mètres. D’un ballon piqué, il a lancé Mbappe, lequel a servi Choupo-Moting qui n’avait plus qu’à marquer dans le but vide (40e) Une minute plus tard, l’attaquant des Bleus enfonçait le clou sur un nouveau service de Verratti. Face à Pierre Patron, le Français a feint d’ouvrir son pied droit, avant de le refermer victorieusement (41e), comme face à Galatasaray et à Saint-Etienne ces dernières semaines.

Sonnés au moment de rentrer aux vestiaires, les Manceaux ont fait bonne figure en seconde période, malgré la grossière faute de main de Pierre Patron sur le quatrième but parisien. Seul à 23 mètres, Angel Di Maria a décoché un tir flottant du gauche que le portier n’a pu que freiner (48e). Entré en jeu à une demi-heure de la fin, Harrison Manzala a sauvé les honneurs pour les Sarthois d’un joli tir du droit venu se loger dans la lucarne de Rico (53e). Sérieux et appliqué, le PSG a fait le boulot, sans perdre aucun joueur sur blessure. Une victoire pour Thomas Tuchel.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313