Comment abordez-vous ce match?
Joachim Low : "J'ai été dans l'ensemble satisfait du premier match contre l'Australie (3-2). La manière dont nous avons géré certaines choses est à souligner. Pour beaucoup de joueurs, il s'agit de leur premier match dans un tournoi. Il y avait une certaine pression. Nous avons eu deux jours de récupération. Contre le Chili ce sera un tout autre match. L'Australie était pour nous plus aisée à appréhender. Le Chili joue de manière incroyablement flexible, comme très peu d'équipes. Presque tous les joueurs, hormis un ou deux, veulent marquer des buts. Ils se succèdent toujours les uns les autres pour s'engouffrer dans la surface. Ils ont une mentalité de vainqueur. Le Chili est aussi l'une des meilleures équipes du monde d'un point de vue tactique. Ce sera pour nous un défi particulier".
Craignez-vous que vos joueurs soient trop gentils dans les duels physiques?
Coupe des Confédérations
Löw a une place en or mais il y est pour beaucoup
03/07/2017 À 16:47
J.L : "Le Chili est fort et dur dans les duels. Le meilleur exemple en est Arturo Vidal, mais les autres joueurs aussi sont rompus aux duels. Qui gagne le ballon est un bon joueur de duels. Nous ne sommes pas trop gentils, mais nous devons encore apprendre un peu. Je conseille à mes joueurs d'être courageux".
Comment comptez-vous profiter du jeu chilien plus risqué que celui des équipes européennes?
J.L : "Nous y avons pensé. Normalement il faudrait quelques sessions d'entraînement pour se préparer au Chili. Nous devons rester réveillés pendant 90 minutes et n'avons pas le droit de nous endormir. Ils ont une énorme force de frappe offensive. Il faut s'y adapter".
Qui sera le gardien, et la rotation sera-t-elle plus large?
J.L: "Marc-André ter Stegen sera dans les cages, nous l'avions déjà décidé il y a quelques jours. Je vais essayer dans la mesure du possible de donner à tous les joueurs du temps de jeu. Kimmich, Hector, Mustafi et Draxler joueront. C'est important d'avoir une ossature, à laquelle d'autres peuvent s'ajouter. Les autres joueurs doivent aussi emmagasiner de l'expérience, afin que je puisse les juger de manière pertinente. Ce serait absurde de faire sept ou huit changements, mais il est concevable qu'il y en ait trois ou quatre".
En cas de victoire, il s'agirait de votre centième comme sélectionneur...
J.L : "Je la fêterai à un moment ou à un autre, peu importe quand. Je n'accorde pas trop d'importance aux statistiques. Mais c'est déjà bien de pouvoir fêter cent victoires. C'est mieux que cent défaites" (sourire).
Dans quelle mesure ce match peut-il contribuer au développement des joueurs?
R: "C'est important pour leur développement de jouer à un tel niveau et contre une telle équipe. Cette expérience fera du bien aux joueurs. Mais nous n'allons pas seulement nous adapter au Chili. Notre jeune équipe doit avoir le courage d'attaquer le Chili".
Coupe des Confédérations
L'antisèche : Et dire que l'Allemagne a encore de la réserve….
02/07/2017 À 21:28
Coupe des Confédérations
Draxler élu Ballon d'or du tournoi
02/07/2017 À 21:24