Getty Images

Le (premier) grand frisson, c'est pour ce soir

Le (premier) grand frisson, c'est pour ce soir
Par Glenn Ceillier via AFP

Le 22/06/2019 à 18:18Mis à jour Le 23/06/2019 à 20:10

COUPE DU MONDE - L'équipe de France passe un nouveau cap dans son Mondial avec ce huitième de finale face au Brésil (21h00). Les Bleues retrouvent un adversaire qui fait toujours rêver sur la planète football et possède quelques stars mondiales. Mais les Auriverde ont aussi de sérieuses lacunes, que les Françaises devront exploiter.

Le contexte

Un France-Brésil, c'est toujours un moment particulier. Et cela rappelle de bons souvenirs à la France du football. Les chocs face aux Auriverde de 1998 et 2006 restent marqués dans les mémoires. Mais cette fois, il ne sera pas question de Zinédine Zidane. Ce sera aux Bleues d'écrire leur propre histoire. Et elles en ont les moyens. Les Tricolores, hôtes de la compétition, partent largement avec les faveurs des pronostics pour ce huitième de finale au Havre.

Les coéquipières d'Amandine Henry n'ont certes pas impressionné lors de la phase de poules. Mais elles ont terminé à la première place de leur groupe après avoir fait le carton plein : 9 points sur 9. Surtout, les Françaises affrontent un Brésil, qui n'a rien d'une terreur dans ce tournoi. La Seleçao dispose bien sûr d'arguments. Dans le domaine offensif notamment avec Marta ou encore l'ancienne Parisienne Cristiane, qui a planté un triplé contre la Jamaïque, et l'ailière virevoltante Debinha. Mais en défense, c'est une autre histoire. Car si au milieu Formiga, toujours aussi précieuse du haut de ses 41 ans, est incertaine (touchée à une cheville), le Brésil tangue derrière. Et les protégées de Corinne Diacre vont devoir en profiter.

Après avoir réussi à gérer la pression du match d'ouverture et rempli leurs objectifs de la première phase, les Françaises, solides derrière mais qui doivent passer un cap dans l'animation, entrent cependant encore un peu plus dans le vif du sujet. Aujourd'hui, elles n'ont plus le droit à la moindre erreur. Et se retrouvent sous pression avant ce premier match couperet, qui doit les amener vers un quart de finale très attendu face à l'ogre américain. "Maintenant, on est passées dans une phase à élimination directe: tu perds, tu rentres chez toi", lance Aïssatou Tounkara. "Mais on est prêtes à ça", prévient Eugénie Le Sommer.

Trois stats à avoir en tête

  • 0. La France retrouve un adversaire qu'elle apprécie. Les Françaises n'ont jamais perdu face au Brésil, 10e au classement Fifa. En 8 matches toutes compétitions confondues, les Tricolores ont signé 3 victoires et 5 nuls.
  • 0 (Bis). Un France - Brésil pèserait lourd chez les hommes en terme de palmarès. Chez les femmes, c'est une autre histoire. Les Bleues ont encore un palmarès vierge sur la scène internationale. Et n'ont jamais dépassé le stade des demies dans un Mondial. Le Brésil a de son côté obtenu pour meilleur résultat lors d'une Coupe du monde une place de finaliste, en 2007.
  • 17. Les Françaises vont retrouver une référence mondiale, avec Marta. Considérée comme la meilleure joueuse du monde, la Brésilienne a amélioré son record de buts en Coupe du monde avec 17 réalisations en cinq éditions !

La joueuse à suivre : Gaétane Thiney

L'animation offensive des Bleues n'a pas forcément séduit pour le moment. Les Bleues peuvent clairement passer un cap dans ce secteur. Et elles devront le faire pour aller au bout de leurs rêves. Dans le lot, une joueuse est ainsi attendue : Gaétane Thiney. L'attaquante du Paris FC n'a pas encore montré l'impact attendu dans ce Mondial. On connaît ses qualités. Mais il est temps pour elle de montrer son vrai visage pour aider son équipe à monter en puissance.

Gaetane Thiney (Equipe de France)

Gaetane Thiney (Equipe de France)Getty Images

Elles ont dit

  • Eugénie Le Sommer, attaquante de l'équipe de France

"Ce match peut être un élément déclencheur. Si on avait joué une équipe en-dessous, ç'aurait peut-être été différent dans nos têtes. Aujourd'hui on est focalisé comme si on jouait un grand, ce qui est le cas. Le Brésil fait aussi partie des favorites de la Coupe du monde"

  • Vadão, le sélectionneur du Brésil

"Les Françaises sont peut-être les favorites mais sur le terrain, tout est ouvert. Elles ont un très bon jeu de tête, elles défendent très bien et sont performantes sur coup de pied arrêtés", mais "nous allons nous organiser pour faire face au jeu aérien".

Notre avis

Si elle n'a pas totalement convaincu lors de la phase de poules, la France a beaucoup plus de certitudes que le Brésil avant ce huitième de finale. Affronter une équipe comme le Brésil armé de ses stars même vieillissantes semble être l'occasion idéale pour les Bleues de monter encore en puissance avant le choc face aux Etats-Unis. Une sortie de route serait sinon une vraie désillusion.

(Avec AFP)

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0