Au lendemain de la qualification des Etats-Unis pour la finale de la Coupe du monde, l'attaquante américaine, Megan Rapinoe, a exprimé son amour de l'Amérique ce mercredi. Récemment, la joueuse de 33 ans avait pris position contre Donald Trump en annonçant qu'elle ne se rendrait pas à la Maison Blanche en cas de titre, car le chef de l'Etat ne "se bat pas pour les mêmes choses que nous".

Coupe du monde féminine
Cascarino : "L’engouement du Mondial 2019 ? En club, ça n’a pas encore trop suivi…"
06/07/2020 À 22:01

"Si vous voulez parler de ce sur quoi nous (et notre pays) avons été fondés, de nos chansons et de notre hymne, je suis terriblement Américaine", a déclaré la joueuse qui boycotte l'hymne national, dans le sillage du footballeur américain Colin Kaepernick, pour protester contre les violences policières visant les Noirs.

"Peut-être que vous n'êtes pas toujours d'accord avec ma façon de faire, on peut en discuter, je sais que je ne suis pas parfaite, mais je pense que je me bats pour la vérité et l'honnêteté, pour que nous regardions le pays honnêtement", a-t-elle poursuivi.

Ce pays a été fondé sur beaucoup de grands idéaux

"Nous sommes dans un merveilleux pays, il y a beaucoup de choses que je n'aurais pas pu faire ailleurs, mais cela ne veut pas dire que nous ne devons pas nous efforcer d'être meilleurs", a ajouté la joueuse de 33 ans. "Je pense que ce pays a été fondé sur beaucoup de grands idéaux, mais il a aussi été fondé sur l'esclavage. Nous devons être vraiment honnêtes à ce sujet et en parler ouvertement, afin que nous puissions nous réconcilier et aller de l'avant".

Rapinoe dispute actuellement la Coupe du monde de football, mais n'a pas participé à la victoire en demi-finale mardi contre l'Angleterre, en raison d'une blessure aux ischio-jambiers. Elle espère être de retour pour la finale dimanche à Lyon.

La joie de Megan Rapinoe après son deuxième but contre l'équipe de France, le 28 juin 2019 au Parc des Princes.

Crédit: Getty Images

Coupe du monde féminine
L'Australie et la Nouvelle-Zélande organiseront le Mondial féminin en 2023
25/06/2020 À 16:10
Coupe du monde féminine
La FIFA désignera le nom du pays hôte du Mondial 2023 le 25 juin
15/05/2020 À 17:44