Getty Images

Thiney sait que les Bleues doivent "monter en puissance"

Thiney sait que les Bleues doivent "monter en puissance"
Par AFP

Le 14/06/2019 à 14:56Mis à jour Le 14/06/2019 à 15:01

COUPE DU MONDE 2019 - "On doit monter en puissance" : la milieu de terrain Gaëtane Thiney fixe le cap des Bleues pour leur dernier match du groupe A lundi à Rennes contre le Nigeria, alors qu'elles sont déjà qualifiées pour les 8es de finale.

Avec la qualification en poche depuis jeudi soir, sans jouer, comment abordez-vous la préparation du match contre le Nigeria ?

Gaëtane Thiney : De la même manière que les autres matches : concentrées sur notre performance. On est dans une compétition où on doit monter en puissance donc le match contre le Nigeria en fait partie. Moi, j'étais endormie et je n'ai appris (la qualification) que ce matin, mais c'est une très, très bonne nouvelle, maintenant il faut rester concentrées sur nos performances.

" On sait qu'on a une marge de progression "

Est ce qu'il y aura une rotation dans l'équipe, sachant qu'il y a 5 jours entre la Norvège et le Nigeria et à nouveau 5 jours avant le huitième de finale probable ?

G.T. : C'est un choix qui appartient à la coach. Il est évident que les 23 joueuses sont concernées pour tous les matches, mais après il y a une réflexion par rapport à la préparation physique, par rapport au jeu, par rapport à l'adversaire mais tout ça, ça appartient au staff. On a fait une grosse préparation athlétique qui fait qu'on va monter en puissance tout au long de la compétition, donc est ce qu'il faut jouer ou pas jouer pendant 10 jours ? Moi, en tant que joueuse, j'ai envie de jouer tout le temps. Même hier (jeudi) à l'entrainement j'avais envie de jouer, et pas de récupérer.

On a eu le sentiment que l'animation offensive avec Eugénie Le Sommer et les autres attaquantes peut encore progresser...

G.T. : Avec Eugénie, ça fait 10 ans qu'on joue ensemble, on se connaît par cœur. On a beaucoup d'automatismes. Sur ces deux premiers matches, je pense qu'on peut encore mieux faire, on se le dit d'ailleurs. Mais après, ce sont les adversaires qui nous posent des problèmes, ils ne sont pas si bêtes, ils regardent aussi les vidéos et essayent de bloquer les connexions qui fonctionnent bien. Mais comme dans toute compétitions, que ce soit chez les filles ou les garçons, dans les matches de poule c'est comme ça. Il faut nous laisser le temps de continuer et d'être encore plus performantes. Avec Valérie (Gauvin), en deuxième mi-temps, oui c'était encore mieux. Avec Kadi (Diani), en première période on s'est trouvées aussi plusieurs fois. Donc ça commence à prendre du sens. On sait qu'on a une marge de progression, mais on a deux victoires, 6 points sur 6, il faut regarder ce qui est positif et ça c'est très positif.

Vidéo - Grace Geyoro, la Kanté au féminin, relève de l’équipe de France

01:26
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0