Getty Images

Quand la folie "Oranje" s'empare de Valenciennes

Quand la folie "Oranje" s'empare de Valenciennes
Par AFP

Le 15/06/2019 à 16:43Mis à jour Le 15/06/2019 à 17:04

COUPE DU MONDE FEMININE - Les supporters néerlandais ont créé une ambiance magnifique à Valenciennes en marge de la rencontre entre les Pays-Bas et le Cameroun, samedi. Pour le plus grand bonheur de la cité nordiste qui ne s'attendait pas à un engouement d'une telle ampleur.

"C'est un joyeux bazar et ça fait plaisir à voir !": Valenciennes a basculé samedi dans une folie "Oranje" avec plus de 15 000 de supporters néerlandais venus profiter du Mondial féminin, entre chants, bières et défilé derrière bus à impériale. Dès le début de la matinée, les premiers supporters ont commencé à converger vers la Place d'Armes, où est installé le village de la Coupe du monde, avant le match contre le Cameroun. Malgré la pluie battante, ils ont commencé à faire la fête en gardant le sourire. Puis le soleil a fait son apparition et a décuplé la ferveur.

"C'est très important d'être là pour soutenir nos joueuses. C'est la première fois que je viens les encourager et c'est fabuleux. Voire tous ces supporters, c'est magique. Les gens sont dingues et c'est génial", sourit Toos Van Stiphout, quinquagénaire de la région d'Eindhoven, à moins de trois heures de route, venue avec deux amies et deux enfants de l'une d'elles.

"J'ai joué au foot toute ma vie et je continue encore en vétérans donc c'est super d'être là et de voir cet engouement incroyable pour notre équipe féminine", renchérit Annett Gibbels, qui porte une attelle au genou droit après s'être blessée en pratiquant son sport favori. "Même si j'ai mal, il était hors de question d'annuler ma venue!"

"C'est magique"

Une fanfare a d'abord joué de multiples chansons populaires néerlandaises qui ont été reprises en coeur par des milliers de fans, qui se balançaient de droite à gauche, se tenant bras dessus bras dessous. "On l'avait rêvé et c'est encore mieux que ce qu'on espérait, c'est magique. Les terrasses sont bondées, les commerces remplis, les habitants se mêlent à la fête donc c'est fantastique. Je suis un maire 'XXLment' heureux !" s'enthousiasme auprès de l'AFP Laurent Degallaix, édile de la plus petite des neuf villes hôtes de la Coupe du monde qui n'a pas hésité à se déhancher à la fenêtre de l'Hôtel de ville, situé Place d'Armes.

Puis un chanteur néerlandais a continué d'enflammer le public en reprenant des chansons internationales pendant que la bière coulait déjà à flots. "On nous avait dit qu'il y aurait beaucoup de monde mais on ne s'attendait pas à un tel engouement pour du foot féminin. C'est vraiment beau de voir la cohésion de ces fans. Ca donne envie de faire la fête avec eux. Ca fait du bien et ça égaie le quotidien qui n'est pas toujours rose à Valenciennes", explique à l'AFP Aurélie Olivier, responsable d'un magasin de lingerie sur la Place d'Armes.

Procession

Peu après midi, les supporters se sont mis en marche vers le stade dans une procession longue de plusieurs centaines de mètres et avec à sa tête un bus à impériale orange qui crachait de la musique à plein volume. Sous un grand soleil, les fans ont ensuite investi les terrasses et les friteries aux abords de l'enceinte nordiste. "L'ambiance est super conviviale, on ne s'attendait pas à autant de monde. Mais tant mieux !", glisse entre deux commandes Aurelia Marcos, de la "Brasserie du Stade".

Tous ses employés ont enfilé un maillot orange et se sont maquillés aux couleurs du drapeau des Pays-Bas. Même le chien de la famille a été mis à contribution puisqu'il porte un collier orange et a aussi été grimé en bleu blanc rouge! Mais le drapeau du Cameroun flotte aussi au-dessus de la vitrine "pour ne pas faire de jaloux", sourit Aurélia Marcos.

A quelques minutes du coup d'envoi, alors que les joueuses des deux équipes s'échauffaient, les gradins du Stade du Hainaut ont également pris une teinte orange et commencé à résonner des chants en faveur des championnes d'Europe en titre. "Évidemment j'espère qu'on va gagner, souligne Annett Gibbels. Mais quoi qu'il arrive, on gardera le sourire et on fera le fête après le match."

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0