Getty Images

Le Japon tombent sur un os d'entrée

Le Japon tombent sur un os d'entrée

Le 10/06/2019 à 20:07Mis à jour Le 10/06/2019 à 20:18

COUPE DU MONDE - Sacrées en 2011 et finalistes en 2015, les Japonaises n'ont pas trouvé la solution lundi au Parc des Princes pour leur entrée dans la compétition. Confrontées à des Argentines très solidaires et accrocheuses, les Nipponnes doivent se contenter d'un nul (0-0) et devront faire beaucoup mieux vendredi à Rennes face à l'Ecosse.

Pour leur entrée dans le Mondial, les Japonaises, finalistes de la dernière édition, ont été tenues en échec par l'Argentine au Parc des Princes (0-0). Dominatrices face à la 37e nation au classement FIFA, qui revenait dans la compétition après douze ans d'absence, les Japonaises ont eu du mal à se créer des occasions de frappe. L'équipe d'Argentine, batailleuse et solide derrière, obtient, elle, le premier point de son histoire en Coupe du monde.

D'où les scènes de joies qu'on a pu apercevoir sur l'habituelle pelouse du PSG au coup de sifflet final, côté sud-américain. Car rien ne prédestinait l'équipe de Carlos Borrello, battue par le Japon lors de leur quatre précédentes confrontations, à résister aux vice-championnes du monde. Mais dans un 4-5-1 compact, face à une équipe qui a cruellement manqué de folie devant, ne cadrant pas une frappe en première période, les compatriotes de Lionel Messi ont tenu leur pari.

Avec leur star Estefania Banini et la Lyonnaise Soledad Jaimes, les Argentines ne pouvaient pas non plus espérer mieux. Muselées par une équipe toujours aussi impressionnante dans l'organisation, à l'aise balle au pied et d'une discipline redoutable au pressing, elles n'ont enregistré leur première frappe qu'à la 65e minute. Et encore, c'était contré par la défense, puisque la gardienne Ayaka Yamashita a passé un match très tranquille.

En face, Vanina Correa n'a pas non plus eu à se déployer à plusieurs reprises pour défendre ses cages, mais elle a quand même réalisé quelques parades importantes (50e, 90e+1), pour permettre à son équipe d'écrire une belle page de son histoire. Le Japon, forcément déçu, devra repartir de l'avant dès vendredi face à l'Ecosse, alors que l'Argentine tentera de relever un nouveau défi face à l'Angleterre au Havre.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313