Getty Images

Les Pays-Bas se méfient, l'Italie en mission

Les Pays-Bas se méfient, l'Italie en mission
Par AFP

Le 28/06/2019 à 21:24

COUPE DU MONDE - Les Néerlandaises, championnes d'Europe en titre, se méfient de l'Italie, équipe surprise du Mondial féminin de foot, qu'elles vont défier en quarts de finale, samedi (15h) à Valenciennes.

Les Pays-Bas affrontent l'Italie en quart de finale, samedi (15h) Et autant dire que les Néerlandaises se méfient. "C'est la première équipe européenne qui s'est qualifiée pour la Coupe du monde (le 8 juin 2018, ndlr) et nous étions surprises à l'époque. Elles se sont améliorées depuis et ont très bien joué durant la phase de groupes", a souligné Sarina Wiegman, la sélectionneuse des Pays-Bas.

A l'inverse, les Bataves, qui avaient créé la surprise en remportant l'Euro 2017 à domicile, ont dû passer par les barrages pour arracher leur billet pour la France."Ce sont des joueuses très énergiques et nous sommes surprises dans le bon sens qu'elles soient arrivées jusqu'ici. C'est une équipe surprenante, qui a une tactique très offensive et qui joue avec beaucoup de profondeur", a poursuivi la technicienne néerlandaise.

" Il faudra être prêtes "

Si les Pays-Bas devront endosser le costume de favori, ils ne sous-estiment pas les Transalpines, qui ont jusque-là réalisé un très beau Mondial. "L'Italie est très puissante, a un jeu très direct, elles veulent perforer notre défense. C'est une très bonne équipe. Mais notre force est similaire à la leur, nous avons une bonne possession du ballon et nous sommes bonnes en contre-attaque", a affirmé Wiegman.

Jackie Groenen (Pays-Bas) face au Japon

Jackie Groenen (Pays-Bas) face au JaponGetty Images

En 8e de finale de finale, les Néerlandaises ont peiné pour se défaire du Japon grâce à un penalty inscrit dans le temps additionnel (2-1), tandis que l'Italie n'a pas trop souffert pour écarter la Chine (2-0). "L'adversaire est complètement différent, mais on a notre propre identité, notre style de jeu. Il faudra être prêtes à souffrir et faire le moins d'erreurs possibles. On va essayer de se montrer flexible pour s'adapter aux conditions du match. Cette flexibilité est l'un de nos points forts", a estimé la sélectionneuse italienne Milena Bertolini.

Les Italiennes "en mission"

Les Transalpines, qui ont séduit depuis le début de la Coupe du monde par leur jeu offensif, abordent donc la rencontre en pleine confiance. Alors qu'elles retrouvent la compétition 20 ans après leur dernière participation, elles ont déjà dépassé leur objectif initial en atteignant les quarts de finale. "Je suis toujours confiante. Je sais que notre adversaire est l'un des meilleurs du monde et que ça sera difficile. Mais j'ai entièrement confiance en mes joueuses qui ont montré tant de valeurs et de belles choses sur le terrain", a assuré la technicienne italienne.

En Italie, leur parcours inattendu a déclenché un enthousiasme sans précédent pour du football féminin et les joueuses ne comptent pas s'arrêter là. "Il y a un peu plus de pression, forcément. Mais tout ce soutien motive notre équipe, insiste Milena Bertolini. Les joueuses veulent faire plaisir aux supporters et encore mieux jouer, elles sont en mission et veulent réussir."

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0