Getty Images

Grande première pour les Pays-Bas

Grande première pour les Pays-Bas

Le 03/07/2019 à 23:39Mis à jour Le 04/07/2019 à 00:09

COUPE DU MONDE - La finale de ce Mondial 2019, dimanche à Lyon, opposera les championnes du monde en titre américaines aux championnes d'Europe néerlandaises. Mercredi, au lendemain de la qualification des Etats-Unis, les Pays-Bas ont dominé la Suède grâce à un petit but de Jackie Groenen inscrit en prolongation. Une finale historique pour les Bataves au terme d'une demie assez décevante.

Au bout de la nuit, les Néerlandaises ont pu fêter leur première qualification en finale de la Coupe du monde. Championnes d'Europe pour la première fois il y a tout juste deux ans, elles sont venues à bout de la Suède au terme d'un match longtemps pauvre en occasions, et il a fallu un éclair de Jackie Groenen en prolongation pour que les Oranje s'imposent (1-0, a.p.). Elles défieront les Etats-Unis, dimanche, pour continuer d'écrire leur histoire.

24 heures après le très beau spectacle offert par les USA et l'Angleterre (2-1), les spectateurs présents au stade de Lyon ont un peu moins vibré pour cette deuxième demi-finale, entre deux équipes européennes qui se sont livrées un combat acharné. A nouveau, les Suédoises ont été remarquables dans leurs efforts, et leur bloc défensif a muselé les Pays-Bas pendant une bonne heure.

Une barre de chaque côté, et c'est (presque) tout

Sarine Wiegman, qui avait décidé de faire démarrer Lineth Beerensteyn plutôt que Shanice Van de Sanden côté droit en attaque, a aussi vu ses joueuses être beaucoup moins précises dans leurs transmissions, à l'image d'une Danielle Van de Donk pas aussi impériale que face à l'Italie. En face, en revanche, la Suède continuait d'être ce poison, habile balle au pied, dur sur la joueuse au duel, et encore dangereux grâce à sa verticalité.

Ce sont d'ailleurs les Blagult qui se sont mises le plus en évidence, avant que les Oranje ne se réveillent. Mais Sari Van Veenendaal a repoussé par deux fois les frappes de Fischer, d'abord du pied (37e), puis de la main pour envoyer le ballon sur le poteau (56e). Viviane Miedema a elle aussi touché la barre, sur une tête déviée du bout des doigts par une Hedvig Lindahl à nouveau excellente (63e). La portière suédoise a permis à son équipe d'aller chercher une prolongation, sur une frappe dangereuse de Van de Sanden, alors que les Pays-Bas allaient mieux (90e+4).

A force de reculer doucement, les joueuses de Peter Gerhardsson ont fini par se faire surprendre sur une frappe puissante de Groenen à ras de terre depuis l'extérieur de la surface qui a réussi à tromper Lindahl (1-0, 99e). Déjà battue deux fois en prolongation dans son histoire en Coupe du monde, la Suède a donc vu la tendance se confirmer douloureusement, alors que les Pays-Bas ont eu une ultime occasion, gâchée par Van de Sanden (120e+1). Cela n'a pas pesé, et ce sont bien les Néerlandaises qui tenteront de monter sur le toit du monde dimanche, face aux tenantes du titre.

Pays-Bas

Pays-BasGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0