Getty Images

L'Allemagne poursuit son sans faute

L'Allemagne poursuit son sans faute

Le 17/06/2019 à 19:46Mis à jour Le 17/06/2019 à 20:24

COUPE DU MONDE – L’Allemagne reçue 3/3. Au terme d’un match à sens unique, l’Allemagne est venue à bout, assez facilement, de l’Afrique du Sud à Montpellier (4-0). Bien aidées par les boulettes de la gardienne sud-africaine Dlamini, les coéquipières d’Alexandra Popp font le plein de confiance avant les huitièmes de finale.

Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale au coup d'envoi, l'Allemagne a tenu son rang et les Sud-Africaines en ont fait les frais. La Mannschaft a très facilement disposé de l'Afrique du Sud ce lundi soir (4-0) à la Mosson grâce à des réalisations de Melanie Leupolz (14e), Sara Däbritz (29e), Alexandra Popp (40e) et Lina Magull (58e), pour son dernier match de la phase de poules, consolidant ainsi sa première place dans le groupe B. Une rencontre totalement maîtrisée pour les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg qui n'ont jamais été inquiétées par un adversaire, beaucoup trop timide. Les Allemandes n'ont plus connu la moindre défaite depuis 12 matches. Les Banyana Banyana quittent le Mondial par la petite porte avec trois défaites.

Toujours orpheline de sa meneuse, Dzsenifer Marozsán, blessée depuis le premier match face à la Chine (1-0), l'Allemagne n'en a pas pour autant perdu son efficacité. Dans leur 4-4-2, elles ont rapidement étouffé leur adversaire du soir, avec un pressing de tout instant. L'écart entre la deuxième nation au classement Fifa et une modeste équipe sud-africaine s'est rapidement vu. Une nette domination concrétisée par l'ouverture du score de Melanie Leupolz (14e). Étrangement seule à la suite d'un corner, la joueuse du Bayern Munich a eu tout son temps pour ajuster sa tête.

Däbritz fait le show

Les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont accentué par la suite leur domination. Les Allemandes ont profité des trop nombreux espaces laissés par l'Afrique du Sud. C'est en toute logique que Sara Däbritz est venue inscrire le second but allemand (29e), profitant d'un ballon pourtant anodin, relâché par Andile Dlamini. La joueuse du Bayern Munich s'est vue récompensée de son activité débordante. Elle a constamment créé le déséquilibre au sein de l'arrière-garde sud-africaine grâce à son aisance technique. L'Afrique du Sud, trop fébrile défensivement a payé une nouvelle fois son laxisme, juste avant la pause, Alexandra Popp (40e) s'est chargée d'exécuter la sentence.

Sans état d'âme, l'Allemagne a continué à dérouler face à une équipe totalement désarmée. Décidément très à son aise, Sara Däbritz a pris les clés du jeu en créant constamment des décalages pour ses coéquipières dans le second acte. En retard dans les duels, l'Afrique du Sud a enchaîné les fautes pour tenter de casser le rythme mais en vain. Lina Magull a définitivement scellé la victoire allemande, profitant d'une faute de main d'Andile Dlamini (58e), pour pousser le ballon au fond des filets.

Deutschland gegen Südafrika bei der Frauen-WM in Frankreich

Deutschland gegen Südafrika bei der Frauen-WM in FrankreichImago

Dans le même temps la Chine et l'Espagne ont fait jeu égale (0-0) au Havre. Un résultat qui fait toutefois les affaires des deux équipes. L'Espagne a assuré ainsi sa seconde place dans le groupe B (4 pts +3), mais les Chinoises verront elles aussi les huitièmes de finale, grâce à leur statut de meilleur troisième (4 pts+2) obtenu à l'aide d'une différence de buts favorable. Une issue qui arrange tout le monde à l'exception de l'Afrique du Sud.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0