Getty Images

Et à la fin, ce sont les Américaines qui gagnent

Et à la fin, ce sont les Américaines qui gagnent

Le 02/07/2019 à 22:50Mis à jour Le 03/07/2019 à 22:02

COUPE DU MONDE - Les Etats-Unis ont décroché leur billet pour la finale en venant à bout de l'Angleterre (2-1), mardi à Lyon. Les championnes du monde ont fait la différence grâce à des buts signés Christen Press et Alex Morgan, contre une réalisation d'Ellen White, et affronteront dimanche le vainqueur de l'autre demi-finale, qui mettra mercredi les Pays-Bas aux prises avec la Suède.

Elles sont insurmontables. Comme en 8e face à l'Espagne, comme en quart face à la France, les Américaines se sont à nouveau imposées sur la plus petite des marges (2-1), face à l'Angleterre cette fois. Le tout lors d'une demi-finale où elles ont dominé, avant que les Lionesses, toujours aussi réalistes, ne poussent jusqu'au bout, sans parvenir à égaliser. Voilà les championnes du monde en titre sont en finale de la Coupe du monde pour la 5e fois de leur histoire.

Le sélectionneur anglais Phil Neville, qui avait choisi de tenter un coup tactique en positionnant son équipe (en 4-3-3 depuis le début de la compétition) dans un 4-4-2 avec Ellen White et Nikita Parris en pointe, a failli réussir son pari. Mais si ses filles ont fait douter les Etats-Unis, elles ont à leur tour échoué à faire dérailler la machine américaine. L'équipe de Jill Ellis a, comme à son habitude, démarré la rencontre très fort, et inscrit pour la 6e fois en 6 matches un but dans le premier quart d'heure.

Christen Press, qui emplaçait Morgan Rapinoe dans le onze de départ, a transformé un bon centre d'O'Hara de la tête (1-0, 10e). D'abord étoufées, alors que Lucy Bronze a eu du mal à prendre ses marques en début de match, les Anglaises ont peu à peu réussi à développer leur jeu. Puis à revenir sur un centre parfait de Bethany Mead dévié dans le but par Ellen White, qui a inscrit son 6e but dans cette compétition (1-1, 19e). Dans ce superbe combat, les Etats-Unis ont tout de même réussi à reprendre l'avantage, encore de la tête, grâce à Alex Morgan, qui fêtait ses 30 ans ce mardi (2-1, 31e).

L'Angleterre rate le coche sur penalty

Plus en contrôle dans la seconde période, les coéquipières d'Alyssa Naeher se sont pourtant fait deux grosses frayeurs. D'abord à la 67e minute, quand White a pensé égaliser suite à une superbe passe de Jill Scott, avant que le VAR n'annule le but pour un hors-jeu. Puis à la 79e, quand White, toujours, a été déstabilisée dans la surface par Becky Sauerbrunn.

Cette fois, le VAR a donné un penalty aux Lionesses, mais c'est finalement Naeher qui s'est interposée sur une frappe trop molle de Steph Houghton (84e) pour mettre fin aux espoirs anglais. Toujours trop forts, bien qu'à nouveau bousculés, les Etats-Unis tenteront de conserver leur titre de champion du monde face à la Suède ou les Pays-Bas, dimanche, à nouveau au Groupama Stadium.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0