Getty Images

L'Angleterre a fait forte impression

L'Angleterre a fait forte impression

Le 27/06/2019 à 22:52Mis à jour Le 28/06/2019 à 00:00

COUPE DU MONDE FEMININE - L'Angleterre assume son statut d'outsider du tournoi. Les Anglaises, emmenées par une excellente Lucy Bronze, ont livré leur meilleur match depuis le début du Mondial avec un succès net et maîtrisé face à la Norvège (3-0) jeudi au Havre, en quart de finale. Elles affronteront le vainqueur du choc entre la France et les Etats-Unis pour une place en finale.

Les Anglaises seront encore au rendez-vous du dernier carré de la Coupe du monde. Et comme en 2015 au Canada, les "Lionesses" ont éliminé les Norvégiennes. Sauf que cette fois, il n'y a pas eu de débat sur la pelouse du Havre et les joueuses de Phil Neville ont très nettement dominé des Scandinaves impuissantes (0-3). Le vainqueur du quart de finale de vendredi entre la France et les Etats-Unis sera prévenu, l'Angleterre possède de solides armes dans tous les secteurs du jeu.

Les Norvégiennes auraient bien voulu prendre leur revanche sur le match perdu à Ottawa il y a quatre ans (1-2) mais leurs adversaires ne leur ont laissé aucune chance. Jill Scott a en effet ouvert le score dès la 3e minute de jeu en profitant d'une percée de la Lyonnaise Lucy Bronze sur le côté droit. L'expérimentée Scott qui avait déjà marqué lors des éditions 2007 et 2011 a mis ses partenaires sur la voie d'un succès incontestable sous les yeux de David Beckham et de sa fille.

Des Norvégiennes impuissantes

Si la Norvège a vite relevé la tête après ce but encaissé, son jeu direct ne lui a pourtant jamais permis d'aller inquiéter la gardienne anglaise Karen Bardsley dans une première période très rythmée. Les joueuses de Neville sont bien restées les plus dangereuses et Ellen White a envoyé sa reprise dans la course sur la barre d'Ingrid Hjelmseth (29e). L'attaquante a finalement pu tranquillement doubler la mise après un débordement de Nikita Parris et signer sa cinquième réalisation de la compétition (0-2, 40e) pour rejoindre l'Australienne Sam Kerr et l'Américaine Alex Morgan en tête du classement des buteuses de ce Mondial.

Les "Lionesses" ont même pris le large peu avant l'heure de jeu quand Lucy Bronze a placé son puissant tir axial sous la barre norvégienne après une combinaison sur coup franc (0-3, 57e). Le duo offensif scandinave composé d'Isabell Herlovsen et Caroline Graham-Hansen, lui, est resté totalement impuissant à l'inverse de la nouvelle entrante Lisa-Marie Utland qui a tenté de sonner la révolte et obligé la capitaine anglaise Stephanie Houghton à sauver sur sa ligne après une passe ratée de Millie Bright (66e).

L'addition aurait même pu s'avérer plus lourde mais la gardienne norvégienne a su repousser le penalty de la future Lyonnaise Nikita Parris (83e). Ce fut la seule fausse note de la soirée pour des "Lionesses" qui tenteront de renouveler ce genre de prestation mardi prochain à Lyon pour décrocher leur premier billet pour une finale de Coupe du monde.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0