Service minimum pour le Canada face au Cameroun

Service minimum pour le Canada face au Cameroun
Par AFP

Le 10/06/2019 à 23:01Mis à jour Le 10/06/2019 à 23:11

COUPE DU MONDE - Le Canada, 5e nation mondiale et outsider du tournoi, a débuté son Mondial par une courte victoire 1-0 sur le Cameroun, lundi à Montpellier.

Maître du ballon, le Canada a peiné pour venir à bout des accrocheuses Camerounaises (1-0) et commencer son Mondial par une victoire, lundi à Montpellier. Passées un peu à côté de leur Coupe du monde à domicile il y a quatre ans (quart-finalistes), les Canadiennes ont eu besoin d'un coup de pied arrêté juste avant la pause pour dompter les Lionnes, avec une tête puissante de la Lyonnaise Kadeisha Buchanan (45).

Dominatrices grâce à leur nette supériorité au milieu du terrain, les Canadiennes ont pourtant peiné à se créer des occasions. La libération est venue juste avant la pause d'un coup de pied arrêté, un corner tiré par l'épatante Janine Beckie et catapulté de la tête dans les filets par Buchanan, partie de loin, qui a surpris toute la défense camerounaise. Les Lionnes peuvent s'en vouloir pour ce corner bêtement concédé sur une passe en retrait risquée de Marlyse Ngo Ndoumbouk.

Et maintenant, le Cameroun va affronter les Pays-Bas...

Les Camerounaises avaient pourtant misé sur la prudence d'une défense à cinq. Dépassées au milieu du terrain, elles ont été dangereuses sur un jeu plus direct, des flèches lancées vers Gabrielle Aboudi Onguene, courageuse mais isolée en pointe. Au-delà de leur meilleur collectif, les "Canucks" possèdent des individualités plus fortes, entre l'activité de Beckie et la maîtrise de Buchanan. Mais la plus en vue a été la récupératrice Sophie Schmidt et pas seulement grâce à ses cheveux teintés en rose. On l'a vue partout sur le terrain: elle a jailli pour couper les lignes de passes adverses et a toujours trouvé la solution.

Menées, les Camerounaises ont changé deux de leurs attaquantes, et les entrées d'Henriette Akaba (67) et Gaëlle Enganamouit (68) ont amené la plus dangereuse occasion, une tête de Claudine Meffometou de peu à côté (70). Mais la marche était un peu trop haute pour les Lionnes, qui aimeraient faire mieux qu'il y a quatre ans, un 8e de finale pour leur première participation. Ce sera dur, elles doivent maintenant se frotter aux championnes d'Europe, les Pays-Bas, samedi, dans un stade de Valenciennes entièrement orange...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313