C'est un tirage alléchant. Avec une belle affiche et des rencontres à prendre avec attention pour monter en puissance. Placée dans le chapeau 1 pour ce tirage du Mondial 2023 féminin qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août, la France a hérité du Brésil, de la Jamaïque et du vainqueur des barrages C (ndlr : Taiwan/Papouasie-Nouvelle-Guinée/Paraguay/Panama.). Un groupe abordable pour les protégées de Corinne Diacre, qui vont jouer en Australie.
Coupe du monde féminine
Diacre : "Quand on est entraîneure, il n'y a jamais de groupe facile"
22/10/2022 À 10:43
Les Bleues ont des raisons de voir ce tirage au sort avec envie. Déjà, les Françaises ont évité le tableau des Etats-Unis, l'ogre de la compétition qui jouera en Nouvelle-Zélande. Ce qui leur assure d'éviter les doubles championnes du monde en titre – leur bourreau en quart de finale de l'édition 2019 à domicile - avant l'éventuelle finale le 20 août à Sydney. Et puis, leur groupe est abordable sans être facile. Ce qui poussera les partenaires de Wendie Renard, qui ont échoué à l'Euro 2022 en s'inclinant en demi-finales face à l'Allemagne (2-1), à aborder ce Mondial avec sérieux pour arriver en huitièmes de finale le mieux préparé possible.

Attention aux huitièmes de finale

Un France - Brésil est toujours un choc qui donne l'eau à la bouche. Les Françaises vont retrouver lors de leur deuxième match les Auriverdes qu'elles avaient sorties en huitièmes de finale à la Coupe du monde 2019 (2-1 a.p.). Et il faudra se méfier des Brésiliennes - qui pourraient encore compter sur leur légende Marta – revanchardes. Dans tous les cas, ce match offrira aux Bleues un test grandeur nature dès la phase de poules. Ce qui n'est jamais anodin pour une telle compétition. Mais leur entrée en lice s'annonce également intéressante.
Le 23 juillet prochain, les Tricolores lanceront leur Mondial avec la Jamaïque. Une équipe clairement à leur portée mais dont le jeu vif et rapide imposera aux joueuses de Corinne Diacre de se mettre dans le bain d'emblée. "Il ne faut pas sous-estimer la Jamaïque", prévient Diacre sur La Chaîne L'Equipe. Ensuite, elles devraient conclure cette poule par une rencontre plus tranquille. De quoi faire souffler avant les huitièmes de finale ? Ce ne serait pas si mal.
Il serait en tout cas idéal de négocier au mieux cette phase de poules. Car en huitièmes de finale, les Françaises vont croiser avec le groupe G, celui de l'Allemagne ou encore du Maroc. Et ce serait mieux de ne pas finir à la deuxième place du groupe F pour ne pas retrouver les Allemandes aussi tôt dans la compétition. "On va croiser avec le groupe de l'Allemagne, donc il ne va pas falloir se tromper", annonce Diacre.
De leur côté, les Etats-Unis, double tenants du titre, sont dans le même groupe que les Pays-Bas - leur adversaire en finale de l'édition 2019 -, le Vietnam et une équipe barragiste.
Coupe du monde
Croatie - Brésil : à quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match en direct ?
IL Y A 5 HEURES
Football
Pays-Bas - Argentine : à quelle heure et sur quelles chaînes regarder le match en direct ?
IL Y A 5 HEURES