Le modèle anglais n'est pas vraiment la tassé de thé d'Eric Cantona. Et les soucis rencontrés par l'équipe nationale lors de la Coupe du monde ne sont pas pour étonner l’ancienne idole d’Old Trafford. Pour "Canto", ce qui est arrivé aux Anglais du côté de l'Afrique du Sud n'est cependant que péripétie comparé à ce qui les attend d'ici une grosse décennie. Interrogé par le Daily Telegraph, Cantona pense que le football made in England marche sur la tête et fonce droit dans le mur.

Pionnier lorsqu'il est arrivé à Leeds United en 1992, Eric Cantona a lancé, bien malgré lui, une mode qui s'est amplifiée avec l'avènement de la Premier League puis l'arrêt Bosman. Le Français le regrette pour l'équipe nationale anglaise qui, selon lui, est vouée à mourir à petit feu. "Si tout continue comme maintenant, dans dix ans, la situation sera très, très difficile. Et je suis sûr que l'Angleterre ne se qualifiera pas pour un Championnat d'Europe ou une Coupe du monde", prédit-il.

Coupe du monde
L'Angleterre garde Capello
02/07/2010 À 13:58

"Ils n'alignent pas de joueurs anglais !"

"Maintenant, même les petites équipes ont beaucoup d'étrangers. Capello aurait pu avoir des centaines de joueurs à choisir. Mais maintenant, combien d'Anglais jouent en Premier League?", se questionne The King qui souhaiterait que les clubs prennent conscience du péril et "s'occupent des jeunes. C'est très important pour l'Angleterre, pour l'équipe nationale", ajoute l'ancien international français (45 sélections, 20 buts).

Crédit: AFP

La situation actuelle est d'autant plus regrettable selon Eric Cantona que "l'Angleterre possède de bons joueurs de la dernière génération comme Gerrard et les autres parce que, quand ils étaient jeunes, il n'y avait pas autant d'étrangers. Maintenant, Liverpool ou Arsenal possèdent onze joueurs étrangers (chacun) et ils n'alignent jamais de joueurs anglais!" Consciente du danger qui la guette, l'Angleterre a commencé à changer son fusil d'épaule : En Premier League cette saison, chaque club devra au moins posséder dans ses rangs huit joueurs locaux (sur 25) et ceux-ci devront avoir signé un contrat de trois ans avant leur 21e anniversaire. C’est déjà ça. Suffisant ? Une autre histoire.

Coupe du monde
Parlour : "L'Angleterre n'a pas bien joué"
27/06/2010 À 16:50
Ligue des Nations
L'Angleterre termine sur une bonne note
18/11/2020 À 21:41