Imago

Gourcuff:témoin du malaise

Gourcuff : le père a vu le malaise
Par Eurosport

Le 13/07/2010 à 07:17Mis à jour Le 13/07/2010 à 07:29

Christian Gourcuff, en regardant jouer les Bleus, a bien vu que son fils Yoann était court-circuité par le reste de l'équipe. Il le dit ce mardi à France Football.

Yoann Gourcuff fait partie des dix-huit Bleus qui n'ont pas donné leur version du fiasco sud-africain. De tous, son témoignage est certainement le plus attendu. Le Bordelais était placé au centre du fiasco sportif, puisqu'il a perdu sa place de titulaire en cours de compétition pour ne pas avoir saisi les clefs du jeu tricolore (il serait même expulsé contre le Mexique). Il fut aussi au coeur de toutes les interrogations sur l'état du vestiaire français, où son statut créait des jalousies.

Gourcuff se tait. Après des vacances en Bretagne, il a repris l'entraînement à Bordeaux, lundi, sans ouvrir la bouche. Son malaise sud-africain, c'est encore son père qui en parle le mieux. Interrogé mardi par France Football, Christian Gourcuff ne nie pas le souci. "Sur le terrain, il n'était pas bien. Je l'ai vu et il me l'a dit", confie l'entraîneur de Lorient.

Tout dans le non-dit

Disant cela, Gourcuff père parle évidemment de ballon. "On ne le recherchait pas. Au début, je n'y croyais pas, mais j'ai dû me rendre à l'évidence. Sur le dernier match, je lui ai même conseillé d'aller chercher le ballon très bas. Trop sans doute, c'était la seule condition pour exister, sinon il était mort." Mais il parle aussi de ses relations tendues avec le noyau dur du groupe, Franck Ribéry notamment. "Il n'y a pas eu de clash à proprement parler, dit le coach sans pour autant chercher à rassurer. Tout était dans le non-dit. C'est pire, car il n'y a pas d'explication franche, pas d'accroche. Tu entends des trucs, tu veux une confirmation, mais l'interlocuteur se défile."

Yoann Gourcuff, qui va retrouver en équipe de France l'entraîneur qui l'a relancé à Bordeaux, Laurent Blanc. Il s'est ressourcé en Bretagne, où il possède une propriété. Il a même participé à une séance de reprise avec l'effectif de Lorient, à Crozon. "Le plaisir du ballon revient, dit son père. Son envie de jouer est réelle. Chez lui, c'est un signe. C'est toujours au travers du ballon qu'un joueur se ressource le mieux." Mais il ne pourra pas éviter les micros toute la saison, non plus.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0