Football
Coupe du monde

La Colombie allait bien trop vite pour les Grecs

Partager avec
Copier
Partager cet article

Pablo Armero célèbre le premier but de la Colombie face à la Grèce

Crédits Panoramic

ParAnthony Tallieu
14/06/2014 à 19:58 | Mis à jour 14/06/2014 à 19:59
@ATofficiel

L’animation offensive colombienne a fait craquer une défense grecque dépassée par la vitesse et la qualité techniques des "Cafeteros". Sans Radamel Falcao, la Colombie a assumé avec brio son statut de favori du groupe C. Notre antisèche.

Le jeu : Avec ses ailes, la Colombie a pu prendre son envol

Les Jaune et Bleu ont montré samedi qu’ils possédaient d’autres armes que Falcao pour mettre à mal les défenses adverses. Contre la Grèce, on attendait beaucoup James Rodriguez. Si le dépositaire du jeu des "Cafeteros" ne s’est pas défilé, on a surtout vu des ailiers supersoniques. C’est cette vitesse et cette percussion qui a fait terriblement mal à la Grèce en la mettant sous pression à chaque contre. Un jeu direct et efficace, sublimé par moments par les montées offensives des latéraux (Armero et Zuniga sont impliqués sur deux des trois buts colombiens).

Coupe du monde

Même sans Falcao, la Colombie avait les armes pour assommer la Grèce

14/06/2014 À 17:51

Les joueurs : Cuadrado et Ibarbo avaient du feu dans les jambes, pas les Grecs

Impliqués sur le premier et le troisième but colombien, Juan Guillermo Cuadrado et Victor Ibarbo ont mis au supplice la défense grecque. Un verrou qui a sauté dès le début de match, avec Cuadrado en dynamiteur et Vassilis Torosidis dans le rôle de la victime des fantaisies de son adversaire (6e). Du haut de ses 22 ans, James Rodriguez a lui aussi brillé. Très intelligent sur le premier but, il a parachèvé le succès de son pays, servi par une talonnade malicieuse… de Cuadrado (90e+3). En pointe, Teofilo Guttierez a plutôt bien porté le poids du fantôme de Falcao, avec des courses incisives et un but de renard (58e). Côté grec, Panagiotis Kone s’est montré le plus dangereux (6e, 45e). Au milieu, en revanche, Kostas Katsouranis et Giannis Maniatis ont eu du mal à soutenir la comparaison, notamment avec Abel Aguilar, très présent à la récupération.

Cuadrado a été l'un des grands artisans de la victoire de la Colombie face à la Grèce

Crédits AFP

La stat : 6

Cela devient une vieille rengaine pour les Hellènes : la Grèce ne brille pas en Coupe du monde, ses attaquants non plus. Pour la sixième fois en sept rencontres dans cette compétition, la Grèce s’est inclinée. Pire, ce match perdu 3-0 face à la Colombie est également le sixième (sur sept) où les attaquants grecs restent muets. Même en chiffres, la réputation d’équipe surtout défensive du champion d’Europe 2004 a la peau dure.

Le tournant qui n’a pas eu lieu : Gekas frappe la barre

63e minute de jeu : cela fait cinq minutes que Teofilo Gutierrez a fait le break pour la Colombie. Euphoriques, les hommes de José Pekerman perdent un peu de leur concentration. Le moment choisi par la Grèce pour placer son attaque la plus tranchante de la partie. Vassilis Torosidis hérite du ballon dans la surface colombienne en bord de ligne de corner et remise parfaitement pour Theofanis Gekas. De près, l’attaquant grec catapulte une tête plongeante rageuse qui se fracasse sur la barre. Avec encore une demi-heure de jeu effectif et un élan colombien stoppé, la Grèce aurait pu envisager mieux à 2-1.

Le tweet qui explique tout

Voir le tweet

La grande question : la Colombie peut-elle aller très loin sans Falcao ?

Pas forcément la tête de série la plus cotée, la Colombie a montré qu’elle n’était pas au Brésil pour faire du tourisme. Sans Falcao mais avec une grinta indéniable et beaucoup de talent, elle peut très légitimement prétendre à la première place du groupe C devant la Côte d’Ivoire, le Japon et la Grèce. Les supporters colombiens, venus en masse à l’Estadio Minerão, ont joué à merveille leur rôle de douzième homme face à la Grèce. Ce soutien venu des tribunes sera à coup sûr une force supplémentaire pour les partenaires de David Ospina. Reste que les "Cafeteros", s’ils franchissent les poules, seront opposés en huitièmes de finale à une des nations du groupe de la mort (Angleterre, Italie ou Uruguay). Si la Colombie conserve son jeu rafraichissant et vif, si elle engrange un peu plus encore de confiance contre la Côte d’Ivoire et le Japon, rien ne pourra l’empêcher de croire en ses rêves.

Malgré son forfait, Radamel Falcao est venu soutenir la Colombie face à la Grèce

Crédits AFP

Matches amicaux

Mahrez régale, l'Algérie dévore la Colombie

15/10/2019 À 20:58
Qualifications Euro

Cette fois-ci, l’Italie sera bien de la fête

12/10/2019 À 20:38
Dans le même sujet
FootballCoupe du mondeGrèceColombie
Partager avec
Copier
Partager cet article
Pariez sur le Football avec Winamax
SV Darmstadt 98
1
2.05
SpVgg Greuther Fürth
PAOK Thessaloniki
Olympiacos Piraeus
Incheon United FC
Pohang Steelers
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313

Dernières infos

Ligue 1

Le Graët est satisfait : "Une décision logique de ne pas faire passer la L2 à 22"

IL Y A 3 HEURES

Vidéos récentes

Football

Chelsea - "Il faut faire preuve d'empathie avec Kanté" explique une psychologue

00:01:07

Les plus lus

Liga

Une décote de 100 millions : Dembélé, l'inexorable dégringolade

IL Y A UN JOUR
Voir plus