On ne s'y attendait pas. En tout cas, pas forcément de sa part. Pas aussi vite et pas avec autant de compréhension. Giorgio Chiellini a pris la défense de Luis Suarez. Victime de la désormais fameuse morsure de l'attaquant lors d'Uruguay-Italie, le défenseur central italien a tenu à défendre son agresseur, dans un communiqué publié sur son site. Pour lui, la suspension de Luis Suarez est "excessive", compte tenu des faits qui lui sont reprochés. Jeudi, la FIFA a décidé d'infliger une suspension de neuf matches internationaux l'attaquant de Liverpool et de le bannir quatre mois de toute activité en lien avec le football. "J'ai toujours respecté les décisions disciplinaires des autorités compétentes mais je pense quand même que la solution avancée est excessive", écrit Chiellini.
Giorgio Chiellini ne se contente pas de s'étonner de l'ampleur de la sanction choisie par la FIFA. Il se montre aussi compatissant avec son agresseur. "Je n'éprouve pas de sentiment de joie, revanche ou colère contre Suarez pour un incident intervenu sur le terrain et désormais passé", explique-t-il avant d'ajouter : "Je pense seulement à Luis et sa famille qui vont affronter des moments difficiles.J'espère sincèrement qu'il pourra, au moins, rester auprès de ses coéquipiers pendant les matches." Un vœu qui ne se réalisera pas puisque Luis Suarez a été contraint de quitter le camp de base de l'Uruguay, qui jouera la Colombie en huitième de finale.
Le communiqué de Giorgio Chiellini
Coupe du monde
L'Uruguay fait bloc derrière Suarez et crie au complot
26/06/2014 À 20:48
Cette déclaration devrait aider à calmer le débat sur cette affaire peu glorieuse. Car si les Uruguayens ont jugé la sanction "disproportionnée" (la fédération uruguayenne a même décidé de faire appel), ils ne sont pas légion à avoir pris la défense du joueur -récidiviste- hors de l'Uruguay. Certaines voix, comme Diego Maradona, commencent cependant à se faire entendre, choquées par les quatre mois de bannissement. Sous le feux des critiques, Luis Suarez trouve ainsi quelques défenseurs. Le premier d'entre-deux est donc Giorgio Chiellini, l'avocat peut-être le plus inattendu. Cela devra soulager un peu l'attaquant, qui a déjà été lâché par un sponsor et risque d'être quelques temps encore dans le tourbillon médiatique. "Je pense seulement à Luis et sa famille qui vont affronter des moments difficiles", a conclu Giorgio Chiellini.

Luis Suarez - Coupe du monde 2014

Crédit: Panoramic

Coupe du monde
La FIFA muselle Suarez pour quatre mois
26/06/2014 À 14:01
Serie A
La Super League n'est pas encore morte, Chiellini y croit dur comme fer
11/11/2021 À 15:40