AFP

Coupe du monde - Bleus : Steve Mandanda officialise son forfait pour le Mondial

Mandanda officialise son forfait pour la Coupe du monde

Le 18/05/2014 à 11:44Mis à jour Le 18/05/2014 à 16:06

Steve Mandanda, qui souffre d'une fissure stable de la première vertèbre cervicale et d'une entorse cervicale, est forfait pour la Coupe du monde. Le joueur a lui-même officialisé la nouvelle sur son compte Twitter, ce dimanche après-midi.

L'international français, dont on soupçonnait fortement le forfait après le dernier communiqué médical de l'OM dimanche, a annoncé, sur son compte Twitter qu'il "ne pourrait pas tenir sa place" au Brésil. Stéphane Ruffier, quatrième gardien dans la hiérarchie et placé dans la liste des réservistes par Didier Deschamps, devrait être confirmé dans les prochaines heures.

Le joueur de l'Olympique de Marseille, qui devra observer au minimum une période d'indisponibilité de six semaines, sera donc trop juste au niveau de la récupération pour tenir sa place de deuxième gardien derrière Hugo Lloris. Dimanche matin, l'Olympique de Marseille avait annoncé sur son site Internet que l'ancien joueur du Havre devrait respecter deux phases de récupération : trois semaines de minerve et trois autres semaines de rééducation.

Steve Mandanda K.-O. après un choc avec Mustapha Yatabaré lors du match Marseille-Guingamp.

Steve Mandanda K.-O. après un choc avec Mustapha Yatabaré lors du match Marseille-Guingamp.AFP

Le planning de récupération - si on s'en tient au jour près - ne lui faisait miroiter qu'un possible retour à la date du 29 juin, soit trois jours après la fin de la phase de poules de la Coupe du monde. Un timing incompatible avec le calendrier des Bleus qui vont commencer à se réunir à partir de lundi, à Clairefontaine.

L'incertitude planait sur l'état de santé de l'international français depuis sa perte de connaissance après le choc avec Yatabaré. Dans la soirée de samedi, le staff médical de l'OM avait pu communiquer sur la situation de son joueur, tout en repoussant le diagnostic à lundi. "En revanche, il n’y a aucun problème neurologique. Il est rentré chez lui en transport médicalisé après ses examens. Il porte un collier cervical (minerve), mais il va très bien", rassurait Christophe Baudot, le médecin de l'Olympique de Marseille, dans la nuit de samedi à dimanche.

" Pas un simple choc"

"Les nouvelles ne sont pas très rassurantes, avait lâché José Anigo après la rencontre OM - Guingamp. Tant qu'on n'a pas la certitude, ça ne sert à rien de le dire, mais je viens de voir le médecin, ce n'est pas très rassurant. C'est quelque chose qui n'est pas très bon pour lui ni pour le club", a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir si la blessure de Mandanda pourrait remettre en cause sa présence à la Coupe du monde au Brésil, Anigo avait répondu: "Je ne le sais pas, a priori, de ce qu'il en ressort, ce n'est pas un simple choc." Le technicien olympien avait vu juste. Mandanda ne prendra pas part à sa quatrième compétition internationale consécutive. Un immense coup dur.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0