Cela n'a pas été une révolution. Malgré sa qualification pour le Mondial, l'équipe de France conserve une image négative dans l'Hexagone. La victoire éclatante de mardi contre l'Ukraine (3-0) n'a pas renversé l'opinion des Français, qui reste mauvaise à 79% selon un sondage BVA pour Le Parisien et i>Télé, réalisé jeudi et vendredi. L'amélioration reste minime par rapport au chiffre de mi-octobre (82%). Ce sont même 81% des sondés qui estiment que ce ticket pour le Brésil n'a eu aucune incidence sur leur quotidien. L'euphorie semble être nettement retombée.

Surtout, ce renversement de situation face aux Ukrainiens n'a pas fait oublier le reste. Les évènements précédents n'ont pas été effacés. Alors que 75% des Français disaient s'intéresser aux rencontres des Bleus en octobre, ils ne sont désormais plus que 65%. La défaite en Ukraine, et l'image très négative qu'elle a renvoyée, a aussi eu lieu entre temps. La sortie médiatique de Patrice Evra a également apporté son lot de déceptions. Pour les gens qui suivent l'équipe de France, 21% des joueurs apparaissent "sympathiques", contre 26% il y a un peu plus d'un mois.

Premier League
Giroud encore au pied du mur : "Il faudra que je prenne une décision en janvier"
22/11/2020 À 12:00

Le Graët : "C'est de l'amour vache"

Pour le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, "c'est de l'amour vache, de l'amour déçu". Il estime malgré tout, dans les colonnes du Parisien, que "les Français sont heureux d'aller au Mondial. Ils aiment l'équipe de France. Le football, ce n'est pas comme une entreprise du CAC40 qui peut se redresser. Une équipe, une sélection, c'est long et compliqué". Ainsi, le mot qui revient en premier au sujet des Bleus, toujours selon le même sondage, est "individualistes". Et le pourcentage de votes que recueille ce qualificatif est seulement passé de 86% à 82%.

Là où le succès de mardi a produit son effet, c'est au niveau de l'estime des Français pour la qualité de leurs représentants footballistiques, celle qui est régulièrement remise en cause. En octobre, 39% des votants seulement parlaient de "joueurs talentueux". Aujourd'hui, ils sont 61%. Les hommes de Didier Deschamps ont montré qu'ils étaient capables de réaliser de grands matchs. Cela fait même dire à Noël Le Graët que le réel avis des Français est inverse à ces chiffres. "Aujourdhui, les Français, à 70%, ont une bonne opinion des Bleus. D'où vient ce chiffre ? De ce que j'ai ressenti au Stade de France mardi. Quand on gagne, la vie est plus belle". Il y est lui aussi allé de sa petite enquête mais ne s'est pas fié au même échantillon représentatif.

2013 France Ukraine barrage

Crédit: Eurosport

Football
"Avec la génération 1987, ça a toujours été tout noir ou tout blanc"
19/11/2020 À 07:13
Ligue des Nations
Non, 2020 n'aura pas servi à rien
18/11/2020 À 22:08