Getty Images

Coupe du monde 2018 - L'Angleterre veut changer de disque

L'Angleterre veut changer de disque

Le 08/06/2018 à 00:23Mis à jour Le 08/06/2018 à 02:16

COUPE DU MONDE - L'Angleterre arrive encore dans un tournoi majeur à l'issue d'une impressionnante campagne de qualifications. Gareth Southgate réussira-t-il là où Roy Hodgson a échoué et saura-t-il enfin tirer le meilleur des Three Lions ? Son parcours en qualification, sa star, son sélectionneur, ses ambitions.

Angleterre

Palmarès : Vainqueur de la Coupe du monde 1966

Classement Fifa : 13e

Son parcours en qualification

Avec huit victoires et deux nuls pour 18 buts marqués et seulement 3 encaissés et surtout une première place du groupe F, l'Angleterre affiche un bilan impressionnant durant les éliminatoires compte tenu des bouleversements structurels qui avaient marqué le début de sa campagne. Cependant, les Three Lions avaient réalisé un parcours similaire avant l'Euro 2016 et s'étaient complètement crashé durant le tournoi final. Un échec qu'il ne faudra pas répéter en Russie.

Lingard bringt England gegen Niederlande in Führung

Lingard bringt England gegen Niederlande in FührungEurosport

Le onze type

Pickford - Walker, Stones, Maguire - Dier (cap.) - Trippier, Alli, Lingard, Rose - Sterling, Kane

La star

Harry Kane a connu un Euro 2016 très décevant. Cependant, il était loin d'être le seul et il a nettement progressé depuis. Même si ceux qui le connaissent bien évoquent un joueur qui n'est pas affecté par le doute, l'avant-centre a toujours voulu étoffer sa palette. De plus, l'Angleterre évoluera certainement dans un système qui ressemblera à celui de Tottenham, de sorte que le buteur de 24 ans sera dans les meilleures conditions pour briller sur le terrain. Ce n'était pas le cas en 2016 quand Kane était relégué sur un côté pour pallier les faiblesses d'une équipe anglaise alors vieillissante.

England's forward Harry Kane reacts during the Euro 2016 group B football match between England and Wales at the Bollaert-Delelis stadium in Lens on June 16, 2016

England's forward Harry Kane reacts during the Euro 2016 group B football match between England and Wales at the Bollaert-Delelis stadium in Lens on June 16, 2016AFP

Le jeune à suivre

La perte d'Alex Oxlade-Chamberlain sur blessure a été un coup dur. Cependant, avec Ruben Loftus-Cheek, les Three Lions possèdent un joueur qui a le potentiel pour exceller. Le milieu de terrain de 22 ans est considéré comme un prodige depuis son enfance et cela a certainement favorisé sa maturité à la fois sur et hors du terrain. Prêté par Chelsea à Crystal Palace cette saison, Loftus-Cheek sait allier physique imposant (il mesure 1,91m) et technique soyeuse ce qui pourrait lui permettre de se révéler aux yeux du monde en Russie.

Ruben Loftus-Cheek applauds the Chelsea fans

Ruben Loftus-Cheek applauds the Chelsea fansAFP

Le sélectionneur

De son propre aveu, Gareth Southgate ne faisait pas office de favori pour remplacer Sam Allardyce. Après l'échec de l'Euro 2016 et le scandale qui avait rapidement provoqué le départ d'Allardyce, les observateurs attendaient un grand nom davantage qu'un entraîneur à la carrière relativement modeste.

Sélectionneur des Espoirs de 2013 à 2016, Southgate a d'abord assuré l'interim puis a été nommé pour quatre ans à la tête des A. Il a d'ailleurs pleinement su tirer profit de son expérience précédente en intégrant une génération émergente qu'il connaissait bien. Le manager de 47 ans a ainsi réussi à redynamiser la sélection. Il a testé plusieurs systèmes tactiques tout en instaurant la méritocratie en se basant sur les performances et non pas sur le statut comme c'était souvent le cas auparavant.

England boss Gareth Southgate

England boss Gareth SouthgateGetty Images

Son histoire en Coupe du monde

Le sacre anglais de 1966 reste lié à l'incompétence de l'arbitre assistant Tofiq Bahramov qui avait validé un but litigieux en finale. Depuis l'Angleterre n'a jamais réellement su confirmer son statut de grande nation du football. Elle a bien connu quelques pics comme en 1986 et 1990 mais ils ont généralement été suivis de fiascos retentissants. Malgré une campagne de qualification déjà aboutie, ce fut le cas en 2014 avec une élimination dès le premier tour après deux défaites devant l'Italie et l'Uruguay et un nul sans but face au Costa Rica.

England suffer an early exit at the 2014 World Cup finals.

England suffer an early exit at the 2014 World Cup finals.Eurosport

Pourquoi cette Coupe du monde sera la bonne

Après autant d'échecs cinglants, l'Angleterre finira bien par se relever à un moment ou à un autre. Refroidie, elle arrive en Russie sans grand espoir mais aussi avec une jeune équipe au potentiel débordant. Du coup, les Three Lions pourraient bien enfin dépasser les attentes.

Gareth Southgate, manager of England and Harry Kane of England celebrate victory and World Cup Finals qualification after the FIFA 2018 World Cup Group F Qualifier between England and Slovenia at Wembley Stadium

Gareth Southgate, manager of England and Harry Kane of England celebrate victory and World Cup Finals qualification after the FIFA 2018 World Cup Group F Qualifier between England and Slovenia at Wembley StadiumGetty Images

Son programme dans le groupe G

18 Juin : Tunisie - Angleterre

24 Juin : Angleterre - Panama

28 Juin : Angleterre - Belgique

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0