Et si la VAR avait été utilisée à tort un certain 15 juillet dernier lors du match France - Croatie ? Nestor Pitana, l'arbitre de la finale de la Coupe du monde est revenu, auprès de La Nacion, sur le penalty accordé à l'équipe de France à la 34ème minute de jeu. Transformé par Antoine Griezmann, ce penalty permet aux Bleus de prendre l'avantage par deux buts à un.
"Ça a été une action rapide, poum, poum, rebond et Hernan (Maidana, son assistant) donne sortie de but. Je lui dis : 'Attends, attends.' Car je vois que Giroud et Griezmann réclament une main. Je le signale aux arbitres vidéo, qui me disent : 'Patientez, ne reprenez pas le jeu.' Puis ils me lancent : 'On te suggère de voir le ralenti.' J'y vais, je vérifie et je donne penalty pour la France", témoigne-t-il. Problème, il est clairement écrit dans le règlement de la VAR que les arbitres ne doivent pas être influencés par les réactions des joueurs.
Coupe du monde
L'Argentin Nestor Pitana au sifflet pour la finale
12/07/2018 À 18:00
Equipe de France
Son problème avec Mbappé, son opposition avec Benzema : Giroud accuse les médias
13/10/2021 À 10:27
Ligue des Nations - Finales
Veni, vidi, vici : Les Bleus et le goût retrouvé de la conquête
11/10/2021 À 22:24