Getty Images

Messi à Sampaoli : "Tu m’as demandé dix fois avec qui je veux jouer et ne pas jouer"

Messi à Sampaoli : "Tu m’as demandé dix fois avec qui je veux jouer et ne pas jouer"

Le 20/07/2018 à 13:18Mis à jour Le 20/07/2018 à 14:00

COUPE DU MONDE - Dans le livre "Mundial es Historias", paru cette semaine, le journaliste argentin Ariel Senosiain a dévoilé les contours d'une discussion houleuse entre Lionel Messi et Jorge Sampaoli après Croatie - Argentine (3-0). Les joueurs de l'Albiceleste ont bien pris le pouvoir pour essayer de sauver la situation.

Le fiasco argentin à la Coupe du monde se dévoile un peu plus chaque jour. Dans un livre intitulé "Mundial es Historias", paru mercredi, le journaliste Ariel Senosiain a dévoilé les contours de la crise au sein du groupe de l'Albiceleste. En déliquescence depuis de nombreux mois, la sélection double championne du monde a touché le fond sur de nombreux plans en Russie au mois de juin. L'élimination en huitième de finale et le visage montré depuis de nombreux mois a d'ailleurs coûté son poste à Jorge Sampaoli.

Dans son ouvrage, Senosiain est revenu sur un moment clé de la compétition : l'avant et après défaite face à la Croatie (3-0) lors du premier tour. Annoncé lâché par ses troupes en pleine compétition à l'époque, Jorge Sampaoli s'y était retrouvé plus esseulé que jamais avant de rester aux commandes. Le livre a confirmé cette version mais amplifié le malaise et la distance entre toutes les parties. Un malaise qui a pris source en mars après les matches amicaux disputés face à l'Italie et la raclée subie à Madrid face à l'Espagne (défaite 6-1).

" Voulez faire les compositions d'équipe, diriger les entraînements, absolument tout faire ?"

Désireux d'avoir une discussion de crise avec le staff technique (Sampaoli et ses adjoints Sebastián Beccacece et Lionel Scaloni), les joueurs de la sélection, emmenés par Messi et Mascherano, ont déchaîné les Enfers. De cette réunion a découlé quinze minutes de reproches - la préparation au Mondial, les compositions, la tactique, les changements - sur fond de perte totale de crédibilité de la part des équipes de Sampaoli et du "mister" lui-même. Ces quinze minutes de guerre verbale ont déclenché un échange houleux entre le joueur du FC Barcelone et le sélectionneur.

Lionel Messi :

"Ce que vous nous avez demandé n'a pas fonctionné. On n'a plus confiance en vous. Nous voulons désormais avoir notre mot à dire".

Jorge Sampaoli :

"Votre mot à dire sur quel sujet ?"

Messi :

"Sur tout"

Sampaoli

"Vous voulez faire les compositions d'équipe, diriger les entraînements, absolument tout faire ?"

Messi :

"Tu m’as demandé dix fois avec qui je veux jouer et ne pas jouer et je ne t’ai jamais donné le moindre nom. Ose dire devant tout le monde que je t'ai déjà donné un nom".

Passé cet échange charnière, qui s'est conclu par une demande d'acceptation de la situation au staff technique de la part du président de l'AFA Claudio Tapia, l'Argentine, pourtant au bord du gouffre, est allée chercher sa qualification face au Nigeria (succès 2-1), avant d'exploser face à la France en huitième de finale (défaite 4-3). Le malaise était visiblement trop profond pour faire mieux pour cette Albiceleste malade. Le mal était, lui, incurable.

Argentine Sampaoli Mascherano
0
0