Getty Images

Lloris sur la décision de Griezmann : "On prend cela au second degré, on en rigole"

Lloris sur la décision de Griezmann : "On prend cela au second degré, on en rigole"

Le 15/06/2018 à 14:27Mis à jour

COUPE DU MONDE – En conférence de presse à Kazan ce vendredi, Hugo Lloris et Didier Deschamps ont réagi à la décision d'Antoine Griezmann de rester à l'Atlético Madrid. Et surtout à sa mise en scène ubuesque. Le joueur de l'Atlético a annoncé jeudi qu'il restait à Madrid dans un documentaire diffusé en Espagne.

A deux jours de son entrée en Coupe du monde, l'équipe de France a vu son actualité parasitée par un évènement qu'elle ne maîtrisait pas : "la décision" d'Antoine Griezmann de rester à l'Atlético Madrid et sa mise en scène dans un documentaire de 50 minutes. Un reportage ubuesque qui a fait grand bruit. Comment l'ont vécu les Bleus ? "A vrai dire, on est tellement focalisé sur l'Australie...", a d'abord expliqué Hugo Lloris qui maîtrise comme personne l'art de l'esquive. "Après, on prend ça au second degré, on en rigole. L'important est qu'il se sente libéré."

Dans ce groupe très jeune et très chambreur, il y a fort à parier que Griezmann a dû subir quelques moqueries de ses camarades. Sa très grande proximité avec Paul Pogba n'a pas dû arranger les choses. Didier Deschamps n'a, lui, pas voulu s'arrêter sur la forme du propos : "Peut-être que vous y attachez plus d'importance que moi", a-t-il répondu face aux journalistes. "Je n'étais pas au courant du reportage." Avant de conclure dans une pirouette et un franc sourire : "Ah si, c'est moi qui filmait !"

" Pour nous, une très bonne chose"

Sur le fond, en revanche, le sélectionneur s'est montré beaucoup plus prolixe. Deschamps est ravi du timing et du choix du Madrilène : "Cette décision montre sa fidélité et son attachement à l'Atlético Madrid", s'est félicité DD. "Et pour nous d'avoir l'esprit libre pour cette Coupe du monde, c'est certainement une très bonne chose."

Griezmann avait promis de choisir avant le coup d'envoi du Mondial, c'est fait. Il n'est pas certain qu'il se soit mis dans les meilleures dispositions possibles pour autant tant la mise en scène de ses doutes et hésitations a été critiquée. Ce n'est pas la première qu'il démarre une grande compétition sous le feu des critiques. A l'Euro, cela ne lui avait pas trop mal réussi.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0