Getty Images

Maradona sur Messi : "On ne peut pas être un leader si on va 20 fois aux toilettes avant le match"

Maradona sur Messi : "On ne peut pas être un leader si on va 20 fois aux toilettes avant le match"

Le 13/10/2018 à 19:06

Invité au micro d’une émission mexicaine, Diego Maradona s’est livré à un réquisitoire très violent contre Lionel Messi et son supposé manque de leadership avec l’Albiceleste.

Ce vendredi, pourtant, Maradona a remis une pièce dans la machine à polémique argentine avec des propos qui risquent de faire beaucoup de bruit du côté de Buenos Aires. Invité à s’exprimer sur le cas Messi dans une émission mexicaine de Fox Sport, l’actuel entraîneur des Dorados Sinaloa s’est livré à un réquisitoire violent - à défaut d’être classe - contre l’ancien capitaine de l’Albiceleste.

" Avant de parler, il va jouer à la Playstation"

Interrogé sur les prestations décevantes de l’idole barcelonaise, Maradona a d’abord semblé vouloir encore défendre son ancien joueur. Questionné ensuite sur les possibles futurs sélectionneurs argentins et l’influence qu’aurait Messi dans ce choix, il a alors émis l’idée que le meilleur buteur de l’Albiceleste n’avait pas son mot à dire : "Moi, je veux aller dans le sens de Messi. Je dis que Messi est un joueur extraordinaire mais ce n’est pas à lui de dire : ‘Ramenez moi cet entraîneur ou celui-ci’. Lui, avant de parler, il va jouer à la Playstation. Sur le terrain, rien à dire. Il demande la balle, il réclame la balle, il va chercher la balle".

Relancé sur la place actuelle de Messi dans la hiérarchie mondiale, Maradona a estimé que le génie argentin était le "meilleur joueur du monde, avec Cristiano Ronaldo". Crime de lèse-majesté pour tout Argentin. Mais c’est juste après que Maradona a sorti son masque de provocateur qu’il adore incarner.

Pour expliquer l’absence de charisme du Barcelonais, il a usé d’une métaphore *distinguée* : "C’est inutile de vouloir transformer un homme en caudillo [chef de guerre, NDLR] alors qu’il va vingt fois aux toilettes avant un match" a-t-il glissé. Le tout avant de réclamer aux présentateurs présents une chose : "Arrêtons de diviniser Messi". Du Maradona pur jus. Pour le meilleur et pour le pire.

Diego Maradona

Diego MaradonaGetty Images

0
0