AFP

Nos pronos pour France - Belgique : La rédaction est (très) partagée

Nos pronos pour France - Belgique : La rédaction est (très) partagée
Par Eurosport

Le 09/07/2018 à 22:16Mis à jour Le 10/07/2018 à 17:05

COUPE DU MONDE - Qui sera le premier qualifié pour la finale du Mondial 2018 ? Six membres de la rédaction d'Eurosport.fr vous dévoilent leur pronostic avant le duel entre la France et la Belgique. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les avis divergent...

Vincent Bregevin - Belgique (3-2)

Déjà, j'imagine un match serré, spectaculaire et riche en rebondissements. Parce qu'il y a du talent offensif des deux côtés. Et des failles défensives de part et d'autre. L'approche tactique va donc être particulièrement décisive. De ce point de vue, Didier Deschamps et Roberto Martinez ont montré une capacité importante à cibler et exploiter les faiblesses de l'adversaire sur l'ensemble de cette Coupe du monde. Entre les deux, c'est à celui qui commettra le moins d'erreurs et saura le mieux s'adapter au scénario du match.

Justement, parce que ce scénario s'annonce des plus imprévisibles. Et dans ces cas-là, les gardiens ont un rôle majeur à jouer. Je pense même qu'il sera décisif. Bien sûr, Kylian Mbappé et Eden Hazard sont parmi les individualités les plus fortes de ce Mondial, et il y a de grandes chances de les voir briller à Saint-Pétersbourg. Mais je pense que celui qui fera gagner son équipe sera dans le but. Hugo Lloris ou Thibaut Courtois. Ils réalisent tous les deux un excellent tournoi. Le choix est difficile. Mais je situe Courtois un léger cran au-dessus. Et c'est pour cela que je vois la Belgique s'imposer. 3-2.

Vidéo - L'instant tactique : Attention, ces Diables ont plusieurs faces !

02:14

Maxime Dupuis - Belgique (3-1)

Dans l’histoire des demi-finales mondiales bleues, peu de duels ont eu le goût de l’incertitude que draine ce France – Belgique, 74e du nom. Parce que les deux formations présentent un visage assez commun et, quand l’une a réussi l’exploit de son histoire en sortant le Brésil au tour précédent, l’autre a montré ses muscles en éliminant l’Uruguay manu militari.

Mais là où l’équipe de France n’est encore qu’au début de son histoire, avec une jeunesse déjà triomphante, la Belgique, elle, semble au point culminant d’une génération qui n’a plus le temps. Et qui, poussée par un fort vent dans le dos, a conscience qu’elle n’a jamais été aussi proche de décrocher le Graal ultime. Les Belges ont la foi chevillée au corps et raison d’y croire. Leur sérénité et leur absence de complexe parle pour eux.

Vidéo - "Les Belges ont deux angoisses : l'absence de Meunier et Mbappé"

02:01

Cyril Morin - France (2-1 après prolongation)

Bien malin qui pourra se prononcer sur cette demi-finale. De tous les matches joués par les Bleus dans ce Mondial, ce France-Belgique est le plus indécis sur le papier, car les deux équipes sont montées en puissance et arrivent dans le dernier carré sûres de leur force. Seule certitude à mes yeux : le talent offensif des deux équipes oblige presque à voir les filets malmenés.

Pour autant, je ne m'attends pas a un match débridé. Car la Belgique aura forcément la main qui tremble un peu dans un contexte si spécial et parce que Deschamps fera tout pour éviter que ces Diables Rouges se libèrent et offrent un match de folie.

Dans un match accroché, j'imagine très bien une prolongation entre deux équipes habitées par la peur de perdre plus que par la détermination de gagner. Et, au bout du suspense, une qualification des Tricolores. Peu importe le flacon tant qu'on a l'ivresse... Une phrase que Deschamps a sûrement déjà dans un coin de la tête.

Vidéo - "Compliqué de ne pas donner les Bleus favoris, même s'ils ne le disent pas..."

02:07

Martin Mosnier - France (3-2)

La France n'a pas affronté un adversaire aussi costaud depuis le début de cette Coupe du monde. La Belgique a peu de points faibles mais si la France insiste sur les côtés, l'absence de Meunier et les performances très incertaines de Vertonghen peuvent permettre à Mbappé de créer des vraies différences. Il détient une partie du destin de cette rencontre comme Kanté, qui devra tenir Hazard comme il a muselé Messi.

Malgré leur jeune âge, les Bleus, finalistes du dernier Euro, ont déjà apprivoisé ce genre d'ambiance brûlante. La Belgique a réussi son Euro et signé l'exploit de son histoire au tour précédent. Rien ne sera facile mais la France semble davantage programmée pour rejoindre la finale de la Coupe du monde. La maîtrise dont elle a fait preuve face à l'Uruguay a gonflé ses ambitions. Ces Bleus sont taillés pour aller plus loin encore.

Vidéo - France ou Belgique : qui a la meilleure triplette offensive ?

02:27

Ilyes Ramdani - France (3-3, tirs au but)

Entre ces deux équipes qui se ressemblent tant, je ne vois rien d'autre qu'un match nul. Et, tant qu'à faire, un match nul prolifique. Comment faire autrement quand les deux équipes se distinguent jusque-là par leur potentiel offensif ? Lukaku, Hazard et De Bruyne d'un côté ; Giroud, Mbappé et Griezmann de l'autre : les artilleurs sont nombreux des deux côtés. Je vois un match ouvert, comme celui des Bleus face à l'Argentine ou ceux des Diables rouges contre le Japon et le Brésil. Et chacune des deux sélections a montré qu'elle était capable de renverser des scénarios. Alors va pour le match nul.

Au jeu de la séance de tirs au but, l'envergure de Thibaut Courtois est un avantage non négligeable pour les Belges, probablement plus décisif qu'Hugo Lloris dans cet exercice… Mais les Bleus sont jeunes, doués et insouciants, peut-être plus que leurs adversaires du jour. Je mise donc sur la France à ce petit jeu-là.

Vidéo - Pogba, Hazard, Mbappé… Voici votre onze ultime de France - Belgique

01:19

Laurent Vergne - Belgique (3-2 après prolongation)

Cette demi-finale entre voisins possède vraiment une saveur particulière. Deux pays qui partagent tant, à commencer, au moins partiellement, par la langue. Deux équipes qui ont tant en commun, aussi. Beaucoup de joueurs se connaissent par cœur et s'apprécient. Il y aura beaucoup de talents sur la pelouse de Saint-Pétersbourg mardi soir et, avant de poser un pronostic, je vais d'abord émettre un souhait, légitime : que cette rencontre offre un feu d'artifice à hauteur du potentiel des deux formations. Si chacun l'exprime pleinement, ce France – Belgique a tout pour laisser une trace inoubliable.

Puisqu'il faut choisir, j'ai le pressentiment que c'est davantage la Belgique que la France qui détient les clés de cette demie. Les Diables viennent de signer le plus grand exploit de leur histoire en sortant le Brésil. Il faudra digérer cette performance-là, et l'émotion qu'elle a engendrée. Les Belges risquent-ils, même inconsciemment, d'avoir déjà joué leur finale, un peu comme les Bleus à l'Euro 2016 en battant l'Allemagne ? C'est possible, mais ils ne le sauront que mardi, et nous avec. S'ils ont évacué cela, ils me semblent posséder un ensemble un poil plus complet et sont portés par une confiance irrésistible. Et si Thibaut Courtois est aussi incandescent que lors des derniers matches, l'atout pourrait s'avérer maître.

La Belgique à une marche de sa première finale mondiale.

La Belgique à une marche de sa première finale mondiale.Getty Images

0
0