Getty Images

OM - Payet - Thauvin, deux joueurs unis en club mais concurrents dans la course aux 23 Bleus

Payet - Thauvin, deux joueurs unis à l'OM mais concurrents dans la course aux 23 Bleus
Par AFP

Le 26/04/2018 à 00:51Mis à jour Le 26/04/2018 à 00:52

COUPE DU MONDE - Dimitri Payet et Florian Thauvin figurent parmi les cinq joueurs français les plus décisifs cette saison mais ils ne sont pas du tout certains de faire partie de la liste de Didier Deschamps pour le Mondial russe. Les deux coéquipiers marseillais sont même en concurrence pour une place parmi les 23 élus.

Dimitri Payet et Florian Thauvin flambent à Marseille et jouent l'union sacrée, alors qu'ils sont un peu en marge du groupe France et donc forcément rivaux pour en intégrer le contingent offensif : iront-ils ensemble au Mondial, ou seulement l'un d'eux, ou aucun ? Leur cote avait subitement chuté de concert lors de la séquence internationale de mars : Payet, faute d'être convoqué, et Thauvin en n'honorant qu'une entrée en jeu sans relief avant de déclarer forfait pour le deuxième match. Dans un secteur offensif qui regorge de talents, leur avenir russe semblait bouché.

Depuis, la tendance a spectaculairement changé. En raison des difficultés que traversent certains de leurs concurrents, comme Anthony Martial à Manchester United et Thomas Lemar à Monaco, au jeu devenu quelconque, ou encore Kinglsey Coman en raison d'une blessure. Les deux Marseillais parviendront-ils à déboulonner Martial ou Coman qui ont un vécu dans le groupe depuis 2015, et/ou Lemar qui semblait devenir un titulaire en puissance ? En tout cas, ils font tout pour, ensemble.

"Dimitri, il a déjà une histoire avec l'équipe de France, ce n'est pas un petit nouveau : il a connu l'Euro, il était titulaire, il a marqué des buts importants, et là depuis janvier il fait une super partie de saison. Il le mérite, il est décisif", avance leur coéquipier Valère Germain. "Même si l'équipe de France joue en 4-4-2, si le sélectionneur décide de jouer avec un numéro 10, il n'en a pas dans son groupe. Ca peut être un avantage que Dimitri y aille", remarque encore l'ancien Monégasque.

Thauvin, joueur français le plus décisif

"Flo le mérite largement, c'est le Français le plus décisif, il est impliqué dans 32 buts en Ligue 1. S'il n'y va pas (en Russie), ce n'est pas que c'est un scandale, mais pour moi on est obligé d'emmener le joueur français le plus décisif sur la saison", assure aussi Germain.

Thauvin et Payet parmi les 5 Français les plus décisifs

Payet possède en effet une solide expérience internationale (37 sélections, 8 buts), auréolée du statut d'homme providentiel du premier tour de l'Euro-2016. Thauvin ne compte aucune titularisation en Bleu (trois sélections), mais il incarne davantage l'avenir. Le premier, après une première partie d'exercice en demi-teinte, a retrouvé son meilleur niveau au meilleur moment (7 buts et 14 passes décisives en 22 matches disputés en 2018, toutes compétitions confondues). Le second vit tout simplement sa meilleure saison (22 réalisations et 16 "assists" sur un total de 47 rencontres).

Leurs profils diffèrent : le trentenaire Payet propose un registre de meneur de jeu aguerri, souvent excentré en équipe nationale mais de plus en plus axial à l'OM et jouissant d'une grande liberté, tandis que Thauvin est un pur ailier droit, doté de l'explosivité de ses 25 ans. Et puisqu'ils sont coéquipiers en club, leurs destins sont forcément liés. Arrivés à l'OM en 2013 puis partis poursuivre leur carrière en Premier League, les deux joueurs se sont souvent servis l'un l'autre sur le terrain, mais aussi asticotés.

" Geste magnifique"

Il y eut en point d'orgue le fameux épisode des insultes de "Flotov" à "Dim" en mars 2015. Et plus récemment, à Troyes le 15 avril (victoire de l'OM 3-2), Payet a ostensiblement pesté contre Thauvin. Dimanche contre Lille (5-1), le duo s'est réconcilié en grande pompe, lorsque le capitaine a offert le ballon du penalty à l'ailier. "On s'est engueulés à Troyes, ce sont des choses qui arrivent, on se ré-engueulera sans doute plus tard, a raconté Payet. Offrir le penalty, cela m'est venu comme ça. La semaine dernière, Flo ne le méritait pas (sourire), mais là on s'est trouvés et on était bien ensemble".

"Je pensais que Dim allait tirer le penalty, son geste est magnifique, c'est digne d'un grand joueur. Les engueulades, ça arrive", a commenté Thauvin. Il a ainsi signé un doublé et son 19e but en L1, rejoignant au classement des buteurs un certain Neymar. Le caractère est une dimension à prendre en compte, avec des questions lancinantes : Payet accepterait-il, sans nuire à l'ambiance collective, d'être remplaçant en Bleu? Et Thauvin a-t-il l'étoffe internationale, lui qui a rarement brillé dans les gros matches ?

Ils sont en tout cas les deux principaux artisans de la fin de saison canon de l'OM, demi-finaliste de l'Europa League et à un point de la 2e place de L1, directement qualificative pour la prochaine Ligue des champions. Cette fin de saison haletante, et à enjeux, peut leur profiter, avec en point de mire la date du 15 mai : la liste des 23 joueurs convoqués pour le Mondial 2018 par Didier Deschamps. Avec "Dim's" et/ou "Flotov", ou aucun des deux.

0
0