Selon certains, c’est ce 30 juin que le groupe tricolore s’est soudé à la vie, à la mort. Selon Didier Deschamps, cette soirée aura joué un rôle particulier dans le sacre français le 15 juillet 2018. Ce n’était pas sur le terrain, bien que la folle après-midi de Kazan a joué inévitablement. Mais bel et bien dans les couloirs de l’hôtel d’Istra où les futurs champions du monde avaient élu résidence. Ce mercredi, Adil Rami a décidé de publier sur son compte Instagram trois vidéos de l’évènement. Et elles valent le détour.
Comme l’avait raconté à de nombreuses reprises l'ancien Marseillais, protagoniste principal de l’histoire, tout commence par une permission accordée aux Bleus. Certains décident de sortir au restaurant et leur retour dans les couloirs de l’hôtel est bruyant. Rami est lui sur le pas de sa chambre quand Benjamin Mendy décide de venir le chahuter. La suite ? Une défense à base d’extincteur, en mode "ghostbuster", et l’alarme incendie qui se déclenche.
Coupe du monde
Un Mondial tous les deux ans ? "Cela donnerait davantage d’opportunités aux équipes africaines"
12/10/2021 À 21:48
Au beau milieu de la nuit, les Bleus sont donc tirés du lit et sommés de s’expliquer auprès du personnel et de la police. Didier Deschamps songe un temps passer un savon à ses joueurs. Puis se déjuge. L’alchimie est là et il serait trop risqué de la briser. La suite, vous la connaissez.
Coupe du monde
Ses opposants l'affirment : Un Mondial biennal serait "néfaste" pour le foot féminin
04/10/2021 À 16:53
Coupe du monde
La fédération danoise demande une enquête sur les travailleurs migrants au Qatar
26/04/2021 À 18:27