"Je ne pense pas avoir joué un grand match". Si Kevin De Bruyne a lui-même analysé sa prestation de mercredi soir contre le Canada (1-0) de cette manière, il est difficile de comprendre ce qui lui a valu le titre "d'homme du match". Certes, le milieu de terrain était présent lors de la victoire des Diables Rouges pour leur entrée dans le Mondial, mais il est loin d'avoir réussi la performance de sa carrière. "Je ne sais pas pourquoi j'ai reçu ce trophée. C'est peut-être à cause de mon nom. Le mérite revient au Canada", a même poursuivi le joueur de Manchester City.
Certainement que l'un des joueurs canadiens, comme Richie Laryea, auraient mérité de remporter le trophée à l'effigie d'une célèbre marque de bière. Même côté belge, un Michy Batshuayi buteur ou bien un Thibaut Courtois décisif n'auraient pas été ridicules sur la photo finale, à la place de De Bruyne, affichant lui-même un sourire crispé. Mais pour ce Mondial, le mode de choix de "l'homme du match" pourrait largement favoriser les superstars. Mbappé, Modric, Bale ont été également sacrés. Ces trois là n'ont pas non plus volé ce titre mais le public, à qui revient cette désignation, semble pour l'instant conforter ses "chouchous" planétaires.
Coupe du monde
"J'espère qu'on va continuer à danser jusqu'à la finale"
IL Y A 2 HEURES
Coupe du monde
Zidane, fraternité et 27 secondes : Le top des grands moments de France - Angleterre
IL Y A 2 HEURES
Coupe du monde
Morata, l'homme des grands tournois toujours décrié
IL Y A 2 HEURES